Flash :

Les maths, une discipline douloureuse ? L'opposition syrienne en difficulté espère un front uni Des Reliques chinoises retirées d'une vente aux enchères Des travailleurs migrants organisent un mariage de groupe à Chongqing Découverte d'une importante mine d'uranium dans le Nord de la Chine San Mao, « le petit vagabond » a vingt-cinq ans Chronique des changements C.Ronaldo : Je respecte Messi, mais nous ne sommes pas amis Une descendante de Confucius épouse un étranger Paysage d'automne dans la province du Shandong Paysage d'automne dans la province du Shandong Etats-Unis : campagne présidentielle (Barack Obama) Un attentat à la voiture piégée fait un mort et 13 blessés dans le sud de la Turquie Syrie: un camp de réfugiés palestiniens à Damas frappé par plusieurs obus de mortier La réunion tripartite sur la Syrie n'apporte rien de nouveau (chef de la Ligue arabe) La recrudescence des vols de voitures de luxe affecte le moral des nantis de Conakry (Synthèse) Soudan: La fièvre jaune fait 18 morts au Darfout Deux avocats tunisiens poursuivront Israël pour l'assassinat d'Abou Jihad Côte d'Ivoire: des pro-Gbagbo plaident pour le retour des étudiants exilés Niger: les députés s'informent sur les problèmes de l'éducation et de l'agriculture

Beijing  Ensoleillé  12℃~-2℃  City Forecast
Français>>Sci-Edu

Les maths, une discipline douloureuse ?

( le Quotidien du Peuple en ligne )

05.11.2012 à 17h07

Une aversion profonde pour les mathématiques peut activer les régions du cerveau liées à la douleur. Voilà ce que vient de révéler le résultat d'une étude menée par Sian Beilock et Ian Lyons, deux psychologues de l'Université de Chicago. Dans un article, publié dans le magazine scientifique PloS ONE, ces deux chercheurs ont expliqué que plus grande est l'anxiété causée par un exercice de maths, plus active est la région du cerveau associée au danger des organes internes.

Selon les deux auteurs de l'article, les études précédentes ont montré que des pressions psychologiques, comme l'exclusion sociale et la rupture sentimentale, peut également engendrer une douleur physique. Mais dans leur étude, ils ont analysé la douleur venue de l'anticipation d'un événement en lien avec l'anxiété, plutôt que l'événement lui même. Et le résultat a révélé qu'un exercice de maths ne provoque pas de douleur, mais c'est la hantise qui inquiète.

Voici un extrait de l'article : « Les mathématiques peuvent être difficiles à comprendre. Mais pour les personnes qui souffrent d'une aversion ou même d'une phobie pour les maths, cette discipline est plutôt synonyme de stress, d'anxiété et de peur. En résumé, ce ne sont pas les calculs qui sont nuisibles pour la santé, mais c'est l'anticipation des exercices ardus de maths qui angoisse. »




News we recommend
Des publiciés qui décoiffent ! Des images à croquer du 18e Salon du Chocolat à Paris   Première apparition de sept adorables bébés pandas
L'interprète en langue des signes vole la vedette au maire   Premières dames du monde: à chacune son histoire Un show Tv italien qui cartonne nous fait découvrir un autre Ronaldo
Une cérémonie de mariage pour des chiens Dans les coulisses du film Les 30 femmes occidentales les plus sexy aux yeux des Chinois

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales