Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 25.06.2012 10h09
Après la réussite de l'amarrage manuel de Shenzhou-9, Shenzhou-10 est envisageable

Le premier amarrage manuel entre le vaisseau spatial habité Shenzhou-9 et le module laboratoire Tiangong-1 s'est achevé hier sur un succès. Et les trois astronautes du vaisseau ont pénétré à nouveau dans Tiangong-1 à 16H pour y mener des expériences scientifiques.

Wu Ping, la porte-parole du programme spatial habité chinois a annoncé hier lors de la conférence de presse être persuadée qu'un jour la Chine sera capable d'envoyer des astronautes étrangers dans l'espace, avec ses propres technologies spatiales, à bord de vaisseaux spatiaux Shenzhou.

La porte-parole a révélé également que le programme spatial habité pénéficie d'un financement dont le montant se monte à environ 39 milliards de yuans et qu'environ 20 milliards de yuans avaient été dépensés jusqu'à l'achèvement de la mission de Shenzhou-6, première étape du programme spatial habité chinois. D'après elle, la mission de Shenzhou-10 envisagée pour l'année prochaine coûterait 19 milliards de yuans.

Ni le programme détaillé ni la date précise concernant l'amarrage manuel de Shenzhou-10 n'ont été indiqués lors de la conférence de presse.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire
Comment la Grande-Bretagne a créé la « question tibétaine »
Les partis pris contre la Chine persistent