Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 21.06.2012 13h48
Le premier courriel envoyé aux taïkonautes

Les taïkonautes en orbite dans le laboratoire du module Tiangong-1 ont reçu leur premier courriel de la Terre mardi après-midi, a confirmé le Centre de contrôle aérospatial de Beijing.

Le courriel contenant des photos, textes et vidéos a été envoyé à travers un canal de communication privilégié entre le centre de contrôle et le module de laboratoire.

Grâce à ce canal de communication, les taïkonautes peuvent maintenir un contact instantané avec la Terre, ce qui facilite leur travail et contribue à la qualité de leur temps libre, selon le communiqué.

Les trois taïkonautes, y compris la première femme du pays dans l'espace, sont entrés dans la cabine de Tiangong-1 lundi après-midi, devenant le premier groupe chinois a entrer en orbite dans l'espace, peu de temps après une procédure d'amarrage automatique réussie entre le module et le vaisseau spatial Shenzhou IX.

Deng Yibing, ingénieur en chef du centre d'entraînement des taïkonautes, a déclaré à Xinhua que les taïkonautes avaient été occupés à vérifier l'équipement et faire des expériences au cours de la dernière journée.

L'environnement intérieur du module est confortable, avec une température de 22 à 23 C et l'humidité est de 40%, a indiqué Deng.

Bien qu'ils vivent 16 levers et couchers de soleil toutes les 24 heures et des rotations autour de la Terre toutes les 90 minutes, les taïkonautes se réveillent et se reposent en phase avec l'heure de la Terre.

«Ils se lèvent à 6 heures du matin, heure de Beijing et se couchent le soir," a précisé Deng. Et d'ajouter, que les trois Chinois se relaieront pour dormir.



Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire
Comment la Grande-Bretagne a créé la « question tibétaine »
Les partis pris contre la Chine persistent