Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 02.05.2012 09h07
Un programme qui attire toujours plus de professionnels

Plus de 2000 professionnels sont retournés en Chine au cours des trois dernières années par le biais du Programme Mille talents, une initiative du gouvernement central pour attirer des experts venus de l'étranger.

Lors d'une réunion destinée à revoir ce programme, Li Zhiyong, vice-ministre du Parti communiste chinois du Comité central du Département de l'organisation, a annoncé avoir encouragé 2263 professionnels à revenir pour travailler dans 29 provinces et régions chinoises.

La plupart d'entre eux ont pris des positions de leadership dans les universités, les instituts de recherche et les entreprises, a-t-il souligné.

Lorsque le programme a été introduit en 2008, son objectif était d'attirer 2.000 experts et universitaires formés à l'étranger et les encourager à revenir travailler dans les industries de pointe et de haute technologie ainsi que démarrer leur propre entreprise en Chine dans les cinq ou dix prochaines années. Le gouvernement central et les gouvernements régionaux ont adopté des politiques à l'appui du plan.

Li Yuanchao, ministre du Comité central du PCC du Département de l'organisation, a également lancé un appel à plus de professionnels qui ont recu une éducation à l'étranger pour venir en Chine pour poursuivre leurs rêves.

«Je suis impatient d'en apprendre plus au sujet de vos expériences quand vous essayez de mélanger votre propre succès avec le développement de la Chine", a reconnu Li vendredi matin, lors de la réunion au Grand Palais du Peuple à Beijing.

A cette occasion, plus de 50 personnes qui ont bénéficié de ce programme étaient présentes et elles ont pu apporter un témoignage et parler de leur expérience depuis leur retour en Chine.

«Beaucoup d'étudiants pensent que c'est une bonne idée de rester à l'étranger après l'obtention de leur diplôme», a déclaré Zhu Jian-kang, un académicien aux Etats-Unis de l'Académie nationale des sciences qui est retourné sur le continent américain l'année dernière.

"Mais dans le long terme, on peut dire que ceux qui font de la recherche en Chine ont de meilleures chances ici, en grande partie parce que le pays est en plein essor."

En 2011, Zhu a assisté à une cérémonie qui marquait le début de l'Association des Mille talents, un groupe composé de professionnels retournés en Chine dans le cadre du programme.

Quelques mois plus tard, il est revenu pour de bon au pays, après avoir étudier la politique pour l'aider à atteindre ses objectifs de recherche et de développement.

Il a confié qu'il envisageait bientôt d'ouvrir un centre expérimental à Shanghai pour pouvoir trouver de nouvelles solutions de cultiver des plantes avec l'utilisation de peu ou pas de fertilisants chimiques.

"J'espère que mon travail fera de notre mère patrie un meilleur endroit où on se sent bien"
Beaucoup de personnes au cours de cette réunion ont annoncé qu'elles voulaient employer des personnes plus jeunes d'outre-mer.

Yao Naxin, un entrepreneur de la province du Zhejiang qui a également bénéficié de ce programme, explique qu'il a travaillé pour aider ceux qui sont récemment rentrés en constituant des réseaux en Chine qui peuvent être utilisés pour fournir une assistance.

"Nous avons surmonté beaucoup de difficultés depuis que nous sommes de retour en Chine," a déclaré Yao. "Et je pense que nous devons aider ceux viennent juste de rentrer."

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme