Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 17.04.2012 15h09
Les écoles de Chinois décollent aux Etats-Unis

Le XXème siècle est parfois nommé le siècle des Etats-Unis, avec la présence du pays dans de nombreux évènements historiques. Aujourd'hui, beaucoup d'Américains vous diront que le futur appartient à la Chine, et avec ça à sa langue, le mandarin, déjà parlé par plus d'un milliard de gens. Aux Etats-Unis, c'est l'une des langue les plus populaires dans les écoles, avec des élèves parfois âgés de seulement 4 ans qui s'y mettent. Elaine Reyes à Washington nous présente ce sujet.

C'était quelque chose d'inimaginable dans cette école de Washington il y a seulement 5 ans. En raison de l'influence grandissante de la Chine sur le monde, beaucoup d'Américains veulent désormais préparer leurs enfants pour le futur. Apprendre le mandarin est désormais quelque chose de très important.

Roseann Rutherford

Parent

"Les Chinois sont tellement impliqués. Ils sont en avance technologiquement. Je pense qu'avoir un enfant capable de parler chinois, cela leur donnera une grosse opportunité. Retournez là-bas et faites attention ok ?"

Roseann Rutherford ne parle qu'anglais, mais elle veut que sa fille de 4 ans apprenne le mandarin. Lorsque Kelsey arrive à Washington Yuying, parmi ses leçons, le mandarin est la seule langue qu'elle entend.

Roseann Rutherford

Parent

"Ils apprennent les choses basiques, comment aller au toilettes, les choses usuelles pour les Chinois."

Plus de 350 étudiants suivent des cours à Yuying, une masse qui a triplé depuis l'ouverture de l'école il y a seulement quelques années.

Elaine Reyes

Washington D.C.

"Washington Yuying n'est qu'un exemple parmi la dizaine d'autres d'immersion totale dans une école de mandarin aux Etats-Unis. La demande et l'intérêt pour l'instruction en mandarin explose."

Nancy Rhodes

Centre de linguistique appliquée

"Ces 10 dernières années, nous avons vu une augmentation statistique significative du chinois aux niveaux élémentaire et secondaire."

Selon le centre de linguistique appliquée, toutes les écoles américaines coupent dans leurs programmes de langue en raison de budgets précaires, mais le mandarin échappe aux coupes en raison de la croissance de la demande.

Nancy Rhodes

Centre de linguistique appliquée

"Nous avons de nombreux appels de districts scolaires, de parents, de professeurs, intéressés par l'apprentissage du langage des Chinois."

Mary Schaffner est la directrice exécutive de Yuying. C'est elle, en compagnie d'autres parents de la capitale américaine, qui a rêvé de ce concept scolaire autour d'un repas il y a quelques années.

Mary Schaffner

Directrice exécutive

Washington Yuying

"Economiquement, nous savions que le chinois serait puissant et politiquement aussi. C'est une grosse opportunité d'emploi pour nos enfants mais aussi au bénéfice de l'histoire. Ils peuvent apprendre le mandarin très tôt, c'est très important pour nous."

Le curriculum est planifié de manière à ce que les étudiants complètent une éducation bilingue anglais-chinois à l'âge de 13 ans. Les administrateurs planifient déjà un lycée. L'étudiant de second degré et ses copains ne pensent toutefois déjà universités ou emplois.

Addie Job Weems

Etudiant

"La chose que je préfère, c'est que c'est du chinois, pas comme les autres écoles de Washington D.C., où c'est de l'espagnol ou du latin, des trucs comme ça."

Ils s'amusent beaucoup, en jouant, pensant et vivant en chinois.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Présidentielle française 2012 : qui sera le gagnant ?
Un « plus grand rôle » pour les économies émergentes
Assistance à l'Afrique pour qu'il puisse y naître un « mécanisme producteur du sang »