Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 29.03.2012 14h59
Le plus grand avion solaire "Solar Impulse" volera au printemps prochain au Maroc

Le plus grand avion solaire "Solar Impulse" volera au printemps prochain au Maroc. L'avion solaire de Bertrand Piccard et André Borschberg tentera, en première mondiale, de parcourir sans une goutte de carburant plus de 2.500 km pour atterrir au Maroc, a annoncé mercredi l'équipe Solar Impulse dans un communiqué.

Ce voyage coïncidera avec le lancement de la construction dans la région de Ouarzazate au Maroc de la plus grande centrale thermo- solaire jamais construite à ce jour, a affirmé Solar Impulse.

Au cours du mois de mai ou de juin, Solar Impulse s'envolera pour son plus long périple en survolant les Pyrénées et la Méditerranée. Bertrand Piccard et André Borschberg qui devront assurer un vol de 48 heures se relayeront à bord à l'occasion d' une escale prévue dans la région de Madrid.

Ce vol de longue durée fera office de répétition générale avant le tour du monde de 2014. Il permettra à l'équipe Mission d' entraîner une dernière fois la coopération avec les aéroports internationaux, l'intégration du prototype dans le trafic aérien et la logistique de maintenance, a précisé Solar Impulse.

Solar Impulse sera accueilli au Maroc par la Moroccan Agency for Solar Energy (MASEN) qui a pour mission de développer le plan solaire marocain. Il s'agit, à l'échelle régionale voire à l'échelle mondiale, du programme qui porte le plus d'ambition en termes d'innovation et d'intégration des technologies solaires à grande échelle, a indiqué Solar Impulse.

En atterrissant au Maroc, les pilotes remettront symboliquement à leurs hôtes un échantillon des technologies solaires exploités par Solar Impulse.

Selon Solar Impulse, le Maroc a l'ambition de construire d'ici à 2020 cinq parcs solaires pour atteindre une capacité de 2000 mégawatts permettant d'éviter l'émission à terme de 3,7 millions de tonne de CO2. La centrale thermo-solaire qui aura une capacité de 160 MW fait partie du parc solaire qu'abritera la région de Ouarzazate et qui accueillera une diversité de technologies solaires d'une capacité totale de 500 MW à horizon 2015.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Tuerie en série en France : un cas grave qui donne matière à de profondes réflexions
Crise iranienne : la politique « deux poids deux mesures » des Etats-Unis
Regards sur le futur ralentissement économique de la Chine