Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 17.02.2012 08h20
Apple accuse Proview Technology d'avoir violé un accord de marque

Après qu'un certain nombre de magasins en ligne aient suspendu leurs ventes de l'iPad d'Apple, le géant américain de la technologie a accusé Proview de ne pas avoir honoré son engagement de transférer les droits d'utilisation de la marque pour le produit en Chine.

Beaucoup de magasins en ligne chinois, dont Amazon China et Gome, ont retiré l'iPad après que des administrations locales de l'industrie et du commerce aient saisi des lots de ces populaires tablettes informatiques dans une ville de second rang.

« Nous avons acheté les droits mondiaux de Proview pour la marque iPad dans 10 pays différents il y a plusieurs années », selon un communiqué d'Apple envoyé à mercredi au China Daily.

« Proview refuse d'honorer son accord avec Apple, et un tribunal de Hong Kong a donné raison à Apple dans cette affaire », selon la déclaration, qui a également dit que l'affaire est toujours en cours sur le continent chinois.

Proview Technology Shenzhen détient la marque elle a enregistré en 2001, selon le site officiel de l'autorité chinoise des marques. Elle prétend qu'Apple a passé un accord pour acheter la marque iPad à Proview Technology Taiwan, une société associée mais qui est toujours une entité distincte de la société de Shenzhen.

Gome, un important détaillant d'appareils électroniques en Chine, est la dernière entreprise à avoir suspendu les ventes de la gamme iPad, même si elle a déclaré mercredi que son « stock est abondant ».

« Nous ne vendrons plus d'iPad en magasin jusqu'à ce que le verdict final sur l'affaire d'Apple soit rendu », a déclaré un employé des relations publiques de Gome.

Amazon China a également dit au China Daily que l'iPad était indisponible en ligne « en conformité avec la politique de vente d'Apple ».

« Apple espère que l'iPad sera vendu hors ligne », a déclaré un employé des relations publiques d'Amazon.

Les médias ont rapporté que 360buy.com, un autre magasin en ligne populaire, a suspendu les ventes d'iPad pendant plusieurs heures ce mardi.

Ces dernières semaines, Apple a été peu communicatif, tandis que la société de Shenzhen a elle tendu la main aux médias au sujet de ses plaintes répétées auprès des autorités de réglementation du marché et déposé une plainte auprès des agents des douanes pour leur demander d'imposer un embargo sur l'iPad 3, qui est attendu un peu plus tard au cours de ce printemps.

[1] [2]

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Cette guerre n"est ni bonne pour Apple ni pour la Chine. En effet si Apple perd cette...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 20 février
Sélection du Renminribao du 20 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?