Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 07.11.2011 07h57
La Chine va augmenter ses investissements dans la science et la technologie agricoles

La Chine va établir un système d'investissement pour faciliter le développement de la science et de la technologie agricoles, a affirmé dimanche le vice-ministre de l'Agriculture, Zhao Taolin.

Le développement de la science et de la technologie est crucial pour atténuer les pressions sur l'agriculture chinoise, notamment sur la production céréalière, a indiqué M. Zhang lors du Forum sur l'agriculture moderne de Yangling à Xi'an, capitale de la province du Shaanxi (nord-ouest).

Durant la période de 2011 à 2015, la Chine fera face à d'énormes pressions et défis en raison de l'augmentation de la demande rigide en céréales, de la hausse du coût de la production agricole et des ressources limitées en terre et en eau, a fait remarquer le vice-ministre.

La Chine va explorer de nouveaux modèles et systèmes pour augmenter davantage les investissements et améliorer l'efficacité de sa production agricole, a-t-il ajouté.

La production céréalière de la Chine a augmenté de 2,9% en base annuelle pour atteindre 546,61 millions de tonnes en 2010. Le taux de contribution de la science et de la technologie à l'agriculture du pays a atteint 52%, un taux supérieur à celui d'autres facteurs comme la terre, la main d'oeuvre et les investissements matériels.

La production céréalière chinoise devrait atteindre un record de 550 millions de tonnes en 2011.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : des résultats positifs et équilibrés obtenus lors du 6e sommet du G20 (porte-parole)
Qu'est ce que les études à l'étranger apportent à la Chine ?
Il est inadmissible que l'aviation civile refuse l'accès aux handicapés sous le prétexte de l'aversion qu'ils inspirent aux autres passagers
Il faut faire tomber les barrières pour renforcer la confiance entre la Chine et le Japon