Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 10.10.2011 09h16
Le soulèvement de Wuchang

Le 10 octobre 1911, le docteur Sun Yat-sen, à la tête d'une révolution démocratique en Chine, va mener le soulèvement de Wuchang à la victoire. Grâce à cet homme, le dernier régime féodal de Chine, la dynastie Qing, est enfin renversée pour faire place au premier gouvernement républicain d'Asie. Li Haoran nous présente ces évènements historiques.

Située sur la rive sud-est du fleuve Yangtsé, Wuchang est aujourd'hui une petite ville moderne en pleine effervescence. C'est aussi un lieu chargé d'histoire, dont témoigne une pierre qui marque le site de stationnement du 8ème bataillon de la nouvelle armée de la dynastie Qing il y a de ça un siècle. Le 10 octobre, les révolutionnaires de la nouvelle armée trahissent leur commandement et tirent les premiers coups de feu de la révolte de Wuchang. Xiong Hui est âgé de 85 ans. Son père, Xiong Binghui, faisait partie des révolutionnaires de l'époque. Cette nuit là, lui et ses compagnons révolutionnaires saisissent l'arsenal Qing, ouvrent les portes de la ville aux révolutionnaires et finalement contribuent largement à la perte de Wuchang pour les Qing.

Xiong Hui

Fils de révolutionnaire

"Lorsque les révolutionnaires ont pénétré la ville, ils ont mis en fonction un canon d'artillerie pour attaquer les autorités de la dynastie Qing dans le Hunan et le Hubei."

Xiong Hui a appris la plupart des détails de ce soulèvement historique grâce à des documents mais surtout grâce aux témoignages de son père.

Xiong Hui

Fils de révolutionnaire

"L'état d'esprit pendant la révolution de 1911 ? Je crois que c'était la poursuite de la vérité, et aussi, avec du patriotisme et des responsabilités, la promotion du bien-être du peuple."

Xiong Hui perd progressivement la vue, mais il a quand même insisté pour nous emmener visiter certains sites révolutionnaires. La chambre rouge par exemple, a joué un rôle important. Le premier gouvernement provincial avec un cadre démocratique a été établi ici. C'est aussi là que la 1ère constitution et les premières lois ont été écrites, dans le projet de loi provisionnel E'zhou. Pas loin d'ici, on trouve encore un nouveau musée construit pour expliquer aux générations futures l'importance de ce chapitre historique de l'histoire moderne chinoise. A l'affiche, des centaines d'objets racontent l'histoire du combat de la Chine contre l'oppression et les inégalités.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine exhorte à une amélioration du système de distribution des produits agricoles
La loi américaine sur la devise chinoise fait plus de mal que de bien : médias américains
La Chine a naturellement ses nobles ambitions
Chine : pourquoi le dalaï lama s'inquiète-t-il de sa réincarnation