Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 30.09.2011 08h11
La Chine a confiance dans le lancement de Tiangong-1

La Chine a confiance dans le prochain lancement de son premier module de laboratoire spatial Tiangong-1, bien que les lancements spatiaux soient à haut risque, a déclaré mercredi la porte-parole du programme chinois des vols spatiaux habités, Mme Wu Ping, lors d'une conférence de presse.

Malgré l'échec du lancement d'un satellite en août, la Chine est bien préparée et pleinement confiante, a-t-elle indiqué.

Parmi plus de 1 600 lancements spatiaux effectués dans le monde depuis 1990, 93,7% ont été un succès, tandis que la Chine a connu un taux de réussite moyen de 94,4% sur ses 130 lancements spatiaux, a expliqué la porte-parole.

Tiangong-1 devrait être lancé jeudi entre 21H16 et 21H31, a annoncé la porte-parole. Le module devrait rester en orbite pendant deux ans, et devrait durant sa mission s'amarrer aux vaisseaux spatiaux Shenzhou 8, 9 et 10.

La rencontre et l'amarrage sont largement considérés comme une difficulté technique, et la première expérience de la Chine est confrontée à des défis, a-t-elle reconnu.

Le programme a établi plus de 200 plans de préparation pour le module Tiangong-1 et pour le vaisseau spatial Shenzhou-8, a indiqué Mme Wu Ping.

Le programme a également reprogrammé le lancement de Tiangong-1 et a amélioré la fusée porteuse Longue Marche 2-F suite à l'échec du lancement d'un satellite expérimental le 18 août. La fusée porteuse Longue Marche 2-F, qui sera utilisée pour le prochain lancement, appartient à la même série que la fusée qui a connu des dysfonctionnements, a-t-elle ajouté.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Un séisme de magnitude 7,2 secoue l'est de la Turquie
Nouvelles principales du 24 octobre
La méthode statistique en application exagère sérieusement la balance favorable du commerce chinois
L'« époque de Kadhafi » est révolue en Libye
Dénigrer la Chine est une mauvaise façon de faire campagne