Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 29.09.2011 13h23
La Chine testera son premier amarrage spatial dans les deux jours suivant le lancement du vaisseau Shenzhou-8

La Chine effectuera son premier amarrage spatial expérimental dans les deux jours suivant le lancement du vaisseau spatial inhabité Shenzhou-8, a déclaré mercredi la porte-parole du programme chinois des vols spatiaux habités, Wu Ping.

La Chine se prépare à lancer jeudi soir le module spatial inhabité Tiangong-1, qui devrait s'amarrer successivement aux vaisseaux spatiaux Shenzhou 8, 9 et 10 dans les deux prochaines années.

Le vaisseau Shenzhou-8 sera lancé dans l'espace environ un mois après la mise en orbite terrestre basse de Tiangong-1.

Le premier amarrage spatial chinois sera effectué lorsque Tiangong-1 sera descendu d'une orbite haute de 350 km à 343 km afin de rencontrer le vaisseau spatial Shenzhou-8, a précisé la porte-parole Wu Ping lors d'une conférence de presse au Centre de lancement des satellites de Jiuquan (nord-ouest).

Le module Tiangong-8 et le vaisseau spatial Shenzhou-8 resteront en orbite autour de la Terre pendant 12 jours après le premier amarrage, avant d'effectuer un autre amarrage en temps voulu, a ajouté Mme Wu.

Après les deux tests d'amarrage, le vaisseau spatial Shenzhou-8 retournera à la surface de la terre et Tiangong-1 rejoindra son orbite initiale afin d'attendre le prochain test d'amarrage, a indiqué Mme Wu.

Tiangong-1, un module spatial de 8,5 tonnes, d'une longueur de 10,4 mètres et d'un diamètre maximal de 3,35 mètres, sera lancé par la fusée porteuse Longue Marche-2FT1 jeudi entre 21h16 et 21h31 (heure de Beijing).

Ces tests d'amarrage menés grâce au module Tiangong-1 serviront d'expérience pour la construction d'une station spatiale habitée permanente chinoise vers 2020, a souligné Mme Wu.

D'après le programme chinois des vols spatiaux habités, Shenzhou-10 sera un vaisseau spatial habité transportant un astronaute chinois qui effectuera manuellement un amarrage avec Tiangong-1.

Cet astronaute chargé de la mission de Shenzhou-10 a été sélectionné et suit actuellement des entraînements, a révélé la porte-parole.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Un séisme de magnitude 7,2 secoue l'est de la Turquie
Nouvelles principales du 24 octobre
La méthode statistique en application exagère sérieusement la balance favorable du commerce chinois
L'« époque de Kadhafi » est révolue en Libye
Dénigrer la Chine est une mauvaise façon de faire campagne