Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 29.08.2011 13h28
Les micro-blogs, pourvoyeurs de rumeurs

De plus en plus d'internautes font appel aux micro-blogs pour s'informer. Mais cette source d'information peut se révéler non vérifiée voire erronée.

Ces images illustrent les pluies torrentielles qui se sont abattues sur la capitale chinoise au mois de juin. Problème : cette information est tout simplement fausse.

Cao Fan

Fondateur de l'Association contre les Rumeurs

Certaines de ces images ont été filmées il y a plusieurs années. Elles donnent une idée fausse de ce qu'ont vraiment été ces pluies.

Toujorus en juin, les autorités municipales de Beijing ont lancé une alerte à la sécurité alimentaire contre la bactérie E-coli. L'information a été relayée jusqu'en Europe.

Mais la version de cette information relayée par les comptes de micro-blogs laissaient entendre que la bactérie avait envahi Beijing.

Face aux dangers que peuvent représenter la propagation de fausses informations, un groupe s'est constitué pour les identifier.

Cao Fan

Fondateur de l'Association contre les Rumeurs

"Nous avons le soutien de Sina Weibo, mais un soutien timide. Par exemple, près de 50 mille messages ont été postés sur le cas de E-Coli mais le démenti que nous avons apporté a été relayé seulement 4 000 fois."

Dr. Dai Yuanchu, un expert des nouvelles formes de communication, estime que c'est le rôle des autorités d'intervenir pour lutter contre ces rumeurs.

Dr. Dai Yuanchu

Des rumeurs largement propagées peuvent alerter sur quelque chose qui se passe mal. Et lorsque personne ne dit au public ce qu'il se passe, les gens commencent à spéculer, notamment sur des problemes qui peuvent les concerner.

Mais même quand le message décrit ce qu'il se passe réellement, une information peut engendrer des phénomènes de panique.

Le cas de l'achat massif de sel en mars, après le drame de Fukushima, montre la portée des réseaux de micro-blogging.

Dr. Dai Yuanchu

"La ligne verte montre le nombre de messages postés par micro-blogging. Cela représente un tiers de la ligne pourpre ici. Et nous estimons qu'il y a eu beaucoup de messages sur ce cas qui ont conduit l'achat de sel à atteindre un pic."

Par le micro-blogging, tout le monde devient une potentielle source d'information. La plate-forme a pris une dimension importante et le risque de voir se propager une information erronée peut désormais avoir de graves conséquences.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le président chinois rencontre son homologue français
L'Asie de l'Ouest et l'Afrique du Nord font face à une réorganisation difficile
Encore la « menace chinoise » ?
Comment la dégradation de la note du crédit des Etats-Unis va t-elle affecter la Chine ?