Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 22.08.2011 11h07
Faisons davantage étalage de notre savoir que de notre richesse !
Photo : La fille aux certificats de la Peking University

Une bande d'internautes chinois exhibitionnistes – pour beaucoup fils et filles de nouveaux riches chinois- a suscité de vastes critiques pour avoir exposé leur richesse en ligne, y montrant des photos de voitures de luxe, de sacs de designers et même des liasses de billets de banque. Mais à côté de ceux-là, un autre genre d'exposition sur internet s'est lui vu attirer les louanges de la blogosphère avec des photos de certificats professionnels et d'une attitude favorable à l'étude.

Cette jeune fille, qui serait diplômée de la Peking University, a en effet mis en ligne une série de photos montrant les dizaines de certificats qu'elle aurait obtenus dans tous les domaines, de l'informatique en réseau à la comptabilité. Sa devise, « Mieux vaut obtenir des certificats que de spéculer dans l'immobilier ; mieux vaut vénérer le savoir que vénérer l'argent » lui a attiré de nombreux fans.

Montrer son savoir et ses talents que l'on a acquis grâce à un travail acharné est sans doute bien mieux que de faire étalage de biens matériels. Pour autant, nombreux sont ceux qui restent sceptiques au sujet de l'authenticité de ses certificats et se demandent quelles sont ses intentions à vouloir ainsi les rendre publics.

Le dramaturge grec Sophocle a écrit dans le passé que « La sagesse est supérieure à n'importe quelle richesse ». Comme les Grecs, les Chinois ont placé la connaissance et la sagesse avant la richesse depuis les temps les plus anciens. Mais il semble que le peuple chinois a perdu certaines de ses valeurs dans le contexte des changements rapides de la Chine contemporaine. Beaucoup de personnes s'inquiètent maintenant bien davantage de leur statut social et de leur richesse personnelle que de leurs connaissances ou de leur responsabilité sociale. Selon un rapport publié par le Global Times, la Chine est aujourd'hui considérée par certains médias étrangers comme le pays le plus obnubilé par la richesse au monde. De même, une enquête menée en 2009 a découvert que plus que la moitié des participants croient que l'argent apporte le bonheur.

Il est compréhensible de chercher à obtenir l'argent et la richesse par des moyens décents. Mais l'argent ne devrait pas être la priorité première de la société. Si les citoyens d'un pays, particulièrement sa jeunesse, acceptent la croyance que devenir riche est le seul but, si l'idée de récolter sans semer et de spéculer au lieu de travailler dur est bien vue ou si exhiber sa richesse devient à la mode, ce pays a-t-il un avenir ? Certainement pas ! « La richesse est l'esclave du sage, et la maîtresse de l'imbécile ». Le célèbre auteur romain Sénèque a dit ces mots il y a deux mille ans. Malheureusement, les gens d'aujourd'hui ne comprennent pas cela, et certains sont toujours prêts à être des esclaves de l'argent.

L'apparence de cette « fille aux certificats » suggère que quelques jeunes rejettent les affichages ostentatoires de richesse, et au lieu de cela encouragent leurs pairs à respecter le savoir et à construire leur propre fortune. Comme cette exposition de certificats l'a montré, devenir riche grâce à la spéculation ou grâce à ce que vous accordent vos parents ne vous fera pas gagner le respect des autres. Seul celui qui gagne de l'argent par ses propres efforts peut en être fier. Si vous devenez riche, n'oubliez pas de garder la tête froide. Rappelez-vous ce qu'Oprah Winfrey a dit par le passé : « Bien que je sois reconnaissante envers les bienfaits de la richesse, cela n'a pas changé celle que je suis. Mes pieds sont toujours bien sur terre. Je ne fais que porter de meilleures chaussures ».

L'atmosphère actuelle d'appât du gain qui règne dans la société chinoise a des causes multiples. Elle n'explique pas à elle seule que quelques jeunes internautes publient quelques photos. Tant le gouvernement que les organisations non gouvernementales doivent assumer une certaine responsabilité, en favorisant des valeurs sociales positives et en reconstruisant une attitude raisonnable envers l'argent. Plus important, les autorités doivent améliorer la justice sociale et résoudre les problèmes sociaux. N'oublions pas que les fonctionnaires sont censés être un exemple pour le public.

Gong Wen est universitaire invité à l'Ecole de journalisme et communication de l'Université Tsinghua.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Les Etats-Unis s'engagent à établir des relations étroites, permanentes et amicales avec la Chine (Joseph Biden)
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains
Les Etats-Unis et l'Europe devront assumer leur responsabilité politique pour la reprise de l'économie mondiale