Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 13.07.2011 08h20
La Chine a formé plus de 1 200 spécialistes des champignons originaires des pays en voie de développement

47 étudiants venus de 27 pays en voie de développement d'Asie, d'Afrique et d'Océanie se sont vus décerner le certificat d'études sur la production des champignons du ministère chinois du Commerce, le 11 juillet à l'Université d'agriculture et de sylviculture du Fujian, lors de la cérémonie de fin de stages. Jusqu'à présent, la Chine a formé plus de 1 200 ressortissants des pays en voie de développement dans ce domaine.

Le professeur Lin Zhanxi, surnommé « le père des champignons », leur a donné personnellement des cours, explique un étudiant pakistanais. Ils ont visité plusieurs exploitations pour apprendre et s'exercer aux techniques de production, tout en constatant que cette activité contribue au développement des régions rurales et à l'augmentation des revenus des agriculteurs.

La production industrialisée des champignons permet d'augmenter non seulement l'approvisionnement alimentaire et l'emploi, elle aide aussi à protéger l'environnement, selon une étudiante égyptienne.

Grâce aux techniques inventées par le chercheur Lin Zhanxi de l'Université d'agriculture et de sylviculture du Fujian, ont été triées 45 sortes de champignons sauvages et artificiels de qualité, ainsi que 55 sortes de champignons comestibles et utilisables en pharmacopée.

Grâce à la coopération internationale et les projets d'aide à l'étranger, la Chine a construit des centres pilotes de production et de formation techniques en Papouasie-Nouvelle-Guinée, en Afrique du Sud, au Rwanda, au Lesotho, etc. 41 stages ont été organisés et 1 227 personnes de 82 pays sur six continents ont été formées.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Maintenir la stabilité des prix à la consommation représente une des premières priorités, PM
La Chine reconnaît l'indépendance du Sud-Soudan
Les Etats-Unis « ne prendront pas parti » en Mer de Chine Méridionale
L'exploitation commune est le premier choix stratégique pour la Chine et le Vietnam sur le problème de la Mer de Chine méridionale
China Mobile accentue la pression sur Unicom