Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 17.06.2011 08h27
Des hackers affirment avoir piraté le site de la CIA

Un groupe de pirates, auteur d'une attaque visant le système informatique du Sénat américain la semaine dernière, a revendiqué sa responsabilité dans les problèmes rencontrés mercredi par le site de la CIA.

Le groupe, connu sous le nom de Lulz Security, a laissé le message suivant sur Twitter : « Tango down – CIA.gov ». L'attaque semblait avoir pour cible le site public de la CIA, qui ne contient pas d'informations classifiées et n'a aucun impact sur le fonctionnement de l'agence. La porte-parole Marie Harf a indiqué que l'agence mène son enquête.

Il est parfois difficile de déterminer si un site a été piraté, ou si la revendication a suffi à bloquer le site par un afflux soudain de visiteurs. Les gens voulant accéder au site ont été accueillis par un message d'erreur plusieurs heures après l'annonce, aux environs de 18 h HAE, ou 10 h GMT.

Lulz a revendiqué les attaques visant Sony et Nintendo, ainsi que celle de la chaîne de télévision PBS après la diffusion d'un documentaire critique à l'égard du fondateur de WikiLeaks, Julian Assange.

Lundi, le groupe a pénétré dans le serveur du Sénat qui abrite son site public, mais n'a pas eu accès à d'autres fichiers, selon un responsable du maintien de l'ordre du Capitole. Les pirates ont déclaré que cette action avait été menée « par pur plaisir », afin d'aider le gouvernement à « corriger ses failles ». Ils ont affirmé avoir ajouté un fichier du Sénat à leur liste d'intrusions de haut vol réussies.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'Organisation de coopération de Shanghai définit ses tâches pour la prochaine décennie
Rencontre des présidents chinois et tadjik à Astana
Tensions en Mer de Chine méridionale : un test grandeur réelle pour la Chine
Que cherche Google, en calomniant la Chine ?
Quand l'économie de la Chine dépassera t-elle celle des Etats-Unis ?