Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 14.06.2011 16h04
CHAUFFAGE URBAIN à TAIYUAN Séminaire d'échange franco-chinois sur les nouvelles options technique

Le 27 mai 2011, l'AFD a co-organisé avec Ubifrance et ses partenaires chinois un séminaire d'échanges franco-chinois à Taiyuan, capitale du Shanxi, sur les nouvelles options technologiques du chauffage urbain. L'évènement, qui a rassemblé près de 150 participants, a été précédé par la signature du Project Mémorandum relatif au projet de chauffage urbain financé par l'AFD à hauteur de 40M€ sous forme de prêt.

Le Shanxi produit près de 33% du charbon chinois, lequel représente 70% de la consommation d'énergie primaire de la Chine. Il est donc articulièrement important d'y améliorer le système de chauffage pour le rendre plus propre et moins énergivore. Le projet financé par l'AFD à Taiyuan devrait permettre de supprimer 254 petites chaufferies peu performantes et de développer le réseau de chauffage urbain (55km au total) qui sera alimenté par une centrale à cogénération. Il permettra de desservir une surface de 10,6 millions m2 .

Une 1ère édition de séminaire d'échange s'était tenue dans la ville de Jinzhong en mai 2010. L'organisation de ces deux séminaires s'est accompagnée d'un important travail de repérage des entreprises francaises actives en Chine et spécialisées sur ce secteur, en coopération avec le Service économique régional et Ubifrance, permettant à l'AFD d'établir une méthodologie destinée à faciliter les partenariats entre acteurs francais et opérateurs locaux. En participant à ces séminaires, plusieurs entreprises francaises (Schneider Electric, Salmson, PCM, Bernard Controls) ont pu nouer des relations privilégiées avec les entreprises de chauffage urbain du Shanxi.

L'AFD en Chine


Institution publique financière, l'Agence Francaise de Développement (AFD) agit, depuis plus de 60 ans et dans plus de 60 pays, pour combattre la pauvreté et préserver les biens publics mondiaux.

L'AFD intervient en Chine depuis 2004 dans le cadre d'un mandat de lutte contre le changement climatique. Ce mandat a été réaffirmé par la Déclaration conjointe sur le changement climatique adoptée par le Présidents Sarkozy et Hu Jintao en novembre 2007 à Pékin.

L'intervention de l'AFD en Chine se décline ainsi selon deux objectifs reflétant les préoccupation stratégiques de la France en Chine:

- Découpler croissance économique et émissions de gaz à effet de serre,

- Nourrir les accords bilatéraux par des partenariats franco-chinois.

Au-delà des économies d'émissions de gaz à effet de serre induites par les projets que réalise l'AFD, l'effet recherché est d'accompagner les politiques publiques chinoises vers des modes de développement plus sobres en carbone.

A la fin d'avril 2011, le cumul des engagements nets de l'AFD en Chine s'élevait à près de 820 millions d'Euros pour 16 projets, répartis dans les secteurs suivants : efficacité énergétique, énergies renouvelables,développement urbain et rural durable.

Source: Ambassade de France en Chine

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des personnels de train embarquent pour des essais du TGV Beijing-Shanghai
Le 2e satellite d'observation lunaire chinois Chang'e-2 pénètre dans l'espace extérieur
Tensions en Mer de Chine méridionale : un test grandeur réelle pour la Chine
Que cherche Google, en calomniant la Chine ?
Quand l'économie de la Chine dépassera t-elle celle des Etats-Unis ?