Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 31.05.2011 10h44
La Chine vise à promouvoir la culture scientifique pour les cinq prochaines années

L'objectif de la Chine est que 5% de sa population possèdent des connaissances de base dans les domaines des sciences et des technologies d'ici la fin 2015.

Le plan a été révélé lundi lors du 8e Congrès national de l'Association des Sciences et Techniques de Chine (ASTC).

Selon une enquête de l'ASTC, le niveau de culture scientifique du pays qui est de 3,27% en 2010 équivaut au niveau des pays développés dans les années 1990.

L'ASTC a fait de la promotion de la culture scientifique un de ses principaux objectifs dans son plan 2011-2015, qui comprend également la construction d'infrastructures scientifiques, l'augmentation des romans populaires scientifiques et la réponse rapide aux questions concernant les sciences et les technologies afin de satisfaire aux besoins variés de la population en matière de connaissance scientifique.

L'association construira davantage de centres d'enseignement scientifique publics, ainsi que des musées des sciences et technologies afin de s'assurer que chaque ville de plus d'un million d'habitants possède au moins un musée de ce genre.

Cette promotion se concentre sur les mineurs et la population rurale, dans l'espoir que les paysans puissent acquérir plus de connaissances scientifiques afin d'augmenter leur production.

Fondée en 1958, l'ASTC est une organisation nationale non-gouvernementale des scientifiques, des techniciens et des ingénieurs. Elle regroupe des sociétés membres et possède des filiales locales à travers le pays.

Le 8e Congrès national de l'ASTC a débuté vendredi dernier et s'est clôturé lundi à Beijing.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : près de 35 millions de personnes affectées par la sécheresse sur les cours moyen et inférieur du fleuve Yangtsé
He Guoqiang appelle à des efforts pour développer de nouvelles industries de haute technologie
Réflexions suscitées par l'actuel « engouement pour l'émigration »
La dispute pour le poste de directeur général du FMI et la réforme de l'ordre financier international
Alcool au volant : tout reste à faire (ou presque...)