Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 06.05.2011 13h23
Le Parlement vénézuélien autorise un nouveau contrat de satellite avec la Chine

L'Assemblée nationale du Venezuela a entériné jeudi un nouveau contrat portant sur un programme de satellite avec la Chine, après un premier projet similaire réalisé par les deux pays.

Le Parlement a donné son feu vert à ce nouveau projet, connu sous le nom de "VRSS-1", dans le journal officiel du Venezuela, si bien que ce programme a officiellement pris effet sur le plan légal.

Selon la gazette, ce programme sera conjointement exécuté par le ministère vénézuélien des Sciences, de la Technologie et des Industries intermédiaires et la Compagnie industrielle "Grande Muraille" de Chine.

Le Parlement vénézuélien a voté le 28 avril dernier en faveur de ce projet, qui prévoit notamment l'entraînement du personnel technique, la construction, le lancement et la location du satellite VRSS-1.

Le Fonds national de développement du Venezuela va contribuer, à hauteur de 140 millions de dollars, à la mise en oeuvre de ce projet qui permettra aussi bien des observations et des études de la Terre que des prévisions du changement climatique.

Le 29 octobre 2008, rappelle-t-on, la Chine avait lancé le satellite de télécommunications Venesat-1 construit conjointement depuis le sol chinois, faisant ainsi du Venezuela le 4e pays latino-américain possédant un satellite, après le Mexique, le Brésil et l'Argentine.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine: trois millions d'habitants au Tibet, dont 90% sont des Tibétains
Chine : baisse sensible du nombre d'accidents de la route liés à l'alcool après l'entrée en vigueur de peines plus dures
Pourquoi faire tant de bruit sur la Marine chinoise ?
Une victoire plus symbolique que réelle
Les Etats-Unis vont créer une nouvelle situation au Moyen-Orient
Fin de la partie pour Ben Laden
Vers où l'énergie nucléaire mondiale devra-t-elle aller ?