Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 28.04.2011 17h24
Apple dément toute pratique d'espionnage

Apple Inc. a démenti mercredi les affirmations selon lesquelles sont système d' exploitation enregistrerait les déplacements, indiquant qu'il publierait des mises à jour logicielles permettant de réduire la quantité d'informations stockée par son iPhone, afin d'apaiser les craintes sur le respect de la vie privée.

"Apple n'espionne pas les déplacements de votre iPhone. Apple ne l'a jamais fait et n'a aucun projet de le faire", a déclaré l' entreprise dans un communiqué.

"Les utilisateurs sont confus, en partie parce que les créateurs de cette nouvelle technologie, dont Apple, ne les ont pas jusqu'à ce jour éduqué suffisamment sur cette question".

D'après cette déclaration, les systèmes de localisation identifiés dans les iPhone constituent en fait une base de données de bornes Wi-Fi proches de l'utilisateur et qu'Apple utilise pour permettre à l'iPhone de calculer rapidement et avec précision sa localisation lorsqu'on le lui demande. Le communiqué affirme qu' Apple ne peut pas localiser les utilisateurs d'après ces données sur les bornes Wi-Fi car ces informations sont envoyées sous une forme anonyme et cryptée.

Apple a reconnu qu'une partie de ces informations de localisation était sauvegardée sur iTunes, de sorte qu'une personne ayant accès à l'ordinateur d'un utilisateur d'iPhone pourrait obtenir des informations sur sa localisation. Une mise à jour logicielle est prévue pour arrêter cette sauvegarde, est-il précisé.

Apple prévoit aussi de fournir une mise à jour logicielle pour limiter le stockage de données sur iPhone, en réponse aux questions soulevées sur le fait que l'appareil stocke les informations de localisation depuis la sortie du système d'exploitation iOS4 en juin dernier.

Le communiqué de ce mercredi est la première réponse officielle d'Apple aux accusations sur ce système de localisation.

Les inquiétudes concernant le système de traçage de l'iPhone se sont répandues mercredi dernier lorsque deux chercheurs britanniques ont annoncé lors d'une conférence technologique en Californie que les iPhone collectaient des informations sur la localisation de leur propriétaire et stockaient ces données depuis le 21 juin 2010.

Le Wall Street Journal a rapporté vendredi dernier que ses analystes de sécurité avaient découvert que le système d' exploitation Android de Google utilisé par les smartphones et iPhones d'Apple transmettait régulièrement la localisation de l' utilisateur à ces deux compagnies, dans le cadre de leur concurrence pour établir une base de données révélant la localisation des gens grâce à leur téléphone portable.





Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wu Bangguo appelle à renforcer les relations avec le parlement français
La Chine va intensifier ses efforts pour réduire la pauvreté dans les régions rurales
Vers où l'énergie nucléaire mondiale devra-t-elle aller ?
Coopération médiatique Chine-Afrique : une force commune pour la vérité (REPORTAGE SPECIAL)
Qui la Chine menace-t-elle ?
La duplicité et les droits de l'homme ne vont pas bien ensemble
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde