Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 27.04.2011 13h15
Baidu puni pour un service illégal de musique

Télécharger gratuitement des chansons sur internet est une pratique commune en Chine. Car la gratuité de ces fichiers musicaux est préférable à l'achat de CD... Le gouvernement s'attaque maintenant à ces violations des droits d'auteur. Le moteur de recherche chinois Baidu rencontre son lot de critiques pour avoir proposé de la musique et des livres à télécharger sans la permission des ayant-droits, car Baidu, ainsi que plusieurs autres sites, ont été punis pour ces services illégaux.

Un click sur Baidu MP3, un autre sur une chanson, et voici, en quelques secondes, de la musique qui arrive sur votre PC.

Mais ce service populaire proposé par le géant de l'internet chinois, Baidu, ne sera désormais plus disponible, après une série de plaintes d'officiels et de civils.

Le Ministère de la Culture a annoncé lundi que 14 sites seraient punis, notamment Baidu, pour proposer illégalement de la musique à télécharger, sans la permission des ayant-droits. Les sanctions n'ont pas été encore détaillées.

Baidu a annoncé que des changements rapides seraient effectués... Un porte-parole a déclaré que la compagnie allait supprimer les liens notifiés par le ministère.

Mais les critiques de l'industrie musicale se sont faites plus entendre. L'Association Audiovisuelle a publié deux lettres, accusant Baidu de favoriser le piratage. L'industrie musicale a déclaré que le service de Baidu prenait une grande part de leurs profits, alors que les artistes eux-mêmes peinent à survivre.

Liu Ping

Société des droits d'auteur musicaux de Chine

"Les compagnies de télécommunication d'Internet ont fait d'énormes profits sur le dos des compositeurs qui ne prennent qu'une fraction des profits auxquels ils ont droit. Cela peut les décourager de continuer à faire de la bonne musique."

Les multiples commerces de Baidu ne sont pas très légaux. Ces derniers mois, la compagnie a été accusée par des auteurs affirmant que Baidu avait reproduit leurs livres sans permission.

Baidu s'est excusé et a retiré les fichiers.

Robin Li, Président et PDG

Baidu

"Nous aimerions chercher une possible coopération avec les auteurs pour un résultat gagnant-gagnant."

Baidu a signé un accord avec plusieurs ayant-droits pour rendre le téléchargement payant ainsi que de reverser une partie de leur revenu publicitaire aux compositeurs qui disent avoir perdu de l'argent. Les internautes chinois sont également sommés de prendre conscience du droit d'auteur. Première étape: ne pas télécharger gratuitement de la musique ou des livres.

Liu Ping

Société des droits d'auteur musicaux de Chine

"Une seule compagnie ne peut pas tout changer. Des efforts combinés sont nécessaires, il faut une coordination administrative et des mesures légales. Et bien sûr, il faut que les internautes disent non au piratage et oui aux vendeurs agréés."

Les experts estiment que le pays considère réformer ses lois sur le droit d'auteur, pour les rendre plus efficaces et plus flexibles... afin de mieux réguler la demande croissante pour des droits sur la propriété intellectuelle sur Internet.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine aura sa propre station spatiale en 2020
Des dirigeants chinois assistent à la célébration du centenaire de l'Université Tsinghua
Vers où l'énergie nucléaire mondiale devra-t-elle aller ?
Coopération médiatique Chine-Afrique : une force commune pour la vérité (REPORTAGE SPECIAL)
Qui la Chine menace-t-elle ?
La duplicité et les droits de l'homme ne vont pas bien ensemble
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde