Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 08.04.2011 14h22
UE : concours entre enfants pour donner leur nom à un satellite Galileo

La Commission européenne a lancé jeudi un concours de dessin visant à accroître l'intérêt des enfants pour l'espace.

L'enfant ayant fait le meilleur dessin dans chaque Etat membre pourra donner son nom à un satellite du programme Galileo.

Les deux premiers satellites seront lancés en septembre et porteront les noms des jeunes gagnants pour la Belgique et pour la Bulgarie, où le concours débutera le 10 avril.

Le même concours sera organisé en septembre dans les 25 autres Etats membres afin de baptiser les satellites suivants, qui seront lancés à intervalles réguliers à partir de 2012, jusqu'à ce que la totalité de la constellation (qui devrait compter 30 satellites) soit complète. Le concours s'adresse aux enfants âgés de 9 à 11 ans et l'ordre dans lequel les noms des enfants seront donnés aux satellites suit l'ordre alphabétique des Etats membres dans leur langue nationale.

Selon le vice-président de la Commission européenne, Antonio Tajani, "avec la navigation par satellite, l'exploration de l'Univers et l'observation spatiale, la thématique de l'espace revêt une importance grandissante pour les citoyens et pour notre avenir économique. Nous souhaitons éveiller la créativité des enfants et les voir se passionner pour l'espace et ses opportunités dès leur jeune âge".

Du 10 avril au 31 mai, les enfants vivant en Belgique et en Bulgarie, nés en 2000, 2001 et 2002, sont invités à faire un dessin sur le thème de l'espace et de l'aéronautique, à le scanner ou à en prendre une photo numérique et à transférer le fichier sur un site web prévu à cet effet. Dans chaque pays, un jury national composé de trois personnes choisira le meilleur dessin et le gagnant verra son nom attribué à l'un des deux satellites, dont le lancement est prévu pour septembre.

Le programme Galileo est le projet européen de navigation par satellite. Il met en place un système mondial de navigation par satellite semblable au GPS et composé d'une constellation de 30 satellites. Vu l'importance toujours croissante des applications de navigation par satellite pour les entreprises et les citoyens, Galileo assurera l'indépendance de l'Europe dans ce domaine important, en garantissant la disponibilité de ces applications.





Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine lance son 8e satellite pour son réseau de navigation international
La Chine s'engage à garantir la transparence des informations lors des urgences environnementales
Les chiffres des dépenses de sécurité publique de la Chine déformés par les médias étrangers
La Chine et l'Inde, moteurs de la croissance asiatique
Nicolas Sarkozy cherche à atténuer le rôle de la France dans la guerre contre la Libye
La Boîte de Pandore a été ouverte en Libye
Comment la Chine peut-elle améliorer l'image de son industrie?