Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 22.03.2011 14h04
La Chine place de grands espoirs dans son propre système GPS

Les conducteurs chinois vont probablement pouvoir commencer à utiliser un système de positionnement global de conception nationale dès l'année prochaine, ont annoncé le week-end dernier des experts chevronés des technologies spatiales.

Liu Jingnan, spécialiste de la technologie GPS et membre de l'Académie Chinoise d'Ingénierie, a déclaré lors d'une conférence organisée à Beijing que le propre système de navigation par satellite de la Chine, Beidou, commencera à offrir des services de GPS destinés aux conducteurs en 2012, d'après un article du Beijing News publié lundi.

C'est la première fois que le projet Beidou est connecté à une utilisation civile de base et est ainsi présenté comme une alternative au système de navigation américain GPS, qui domine actuellement le marché.

« Nous estimons que le prix des puces de navigation par Beidou ne devrait pas dépasser celles du système GPS », a dit M. Liu, dont les paroles ont été citées dans l'article. Il a précisé que chaque puce devrait être vendue au prix de 100 Yuans (15 Dollars US) environ.

« Cela créera un marché énorme si les Chinois peuvent utiliser le propre système national », a dit Yang Yuanxi, membre de l'Académie Chinoise des Sciences.

Pour l'heure, le système Beidou est essentiellement utilisé pour la navigation militaire et pour surveiller l'agriculture et les pêcheries, ainsi que pour les gros projets d'ingénierie.

Bien que la Chine espère commercialiser le projet Beidou, afin qu'il puisse concurrencer les systèmes étrangers, certains spécialistes de l'industrie ont toutefois pris les commentaires des experts avec des pincettes.

Ainsi de Xiao Xiongbing, Directeur adjoint du bureau de consultation de l'Association Chinoise des Systèmes de Navigation par Satellite Globaux, qui a déclaré au China Daily qu'il était peu probable que le prix des puces soit aussi bas que M. Liu l'espère s'il n'y a pas de subventions du Gouvernement.

Il doute aussi des capacities technologiques du système, disant que davantage de tests devraient être faits pour démontrer la fiabilité des matériels GPS utilisant ce système.

La Chine a commencé à travailler sur le Système de Navigation Beidou en 2000. L'année dernière, le pays a placé cinq satellites Beidou en orbite. Ces lancements font partie du plan visant à posséder douze satellites en place, qui formeront un réseau couvrant la Région Asie-Pacifique d'ici 2012. Un réseau mondial devrait être mis en place d'ici 2020.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?