Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 22.03.2011 13h59
Les scientifiques prédisent une forte demande en « lait humain »

D'après un expert en biotechnologies, des produits laitiers génétiquement modifiés similaires au lait humain apparaitront sur le marché chinois d'ici deux ans.

Li Ning, un scientifique de l'Académie Chinoise d'Ingénierie et qui est aussi Directeur des Laboratoires Clés d'Etat pour l'Agro-biotechnologie à l'Université Agricole de Chine, a dit que les progrès dans ce domaine sont bien avancés.

D'après M. Li, des scientifiques chinois ont créé un troupeau de plus de 200 vaches capables de produire du lait possédant les caractéristiques du lait humain.

Il a précisé que cette technologie était à la pointe dans le monde et qu'elle permettrait d'assurer que « les protéines saines contenues dans le lait humain soient accessibles aux consommateurs ordinaires ».

Des photos montrant ces vaches génétiquement modifiées ont été présentées lors d'une exposition, qui s'est tenue entre le 7 et le 14 mars à Beijing, montrant les réalisations technologiques majeures de la Chine pendant le 11e Plan Quinquennal (2006-2010).

« Dans la Chine ancienne, seuls l'empereur et l'impératrice pouvaient boire du lait humain tout au long de leur vie, ce qui était considéré comme le sommet de l'opulence », a dit M. Li. « Pourquoi ne pas faire en sorte que ce genre de lait soit disponible pour les gens ordinaires ? ».

Le lait humain contient deux sortes de nutriments qui peuvent permettre d'améliorer le système immunitaire et le système nerveux central des enfants. Mais ces éléments ne se trouvent pas dans le lait produit par les chèvres et les vaches.

M. Li a précisé qu'auparavant, le monde scientifique n'avait pas trouvé la manière de produire ces nutriments en masse. Le lait génétiquement modifié sera aussi sûr à boire que celui des vaches ordinaires, a t-il ajouté.

Le Ministère de l'Agriculture a émis des certificats d'examen de bio-sécurité pour le troupeau génétiquement modifié en mars 2010, donnant à l'équipe scientifique une période de 22 mois pendant laquelle la technologie pourra être testée en laboratoire.

Le Ministère évaluera ensuite les résultats des tests avant de décider d'autoriser ou non le lait à la vente.

« Ce lait a un goût plus prononcé que le lait normal », a dit M. Li. « Dans les dix ans qui viennent, les gens pourront acheter ces produits semblables au lait humain dans les supermarchés ».

Xue Dayuan, expert en chef au Ministère de la Protection de l'Environnement, a dit que le Gouvernement mènerait une série de tests sur le gène transféré et sur la méthode de transplantation avant que les vaches génétiquement modifiées et leur lait ne soient déclarés sûrs.
D'après Fang Lifeng, activiste pour le projet nourriture et agriculture chez Greenpeace Chine, il y a déjà eu une certaine opposition à la technologie des organismes génétiquement modifiés aux Etats-Unis et au Canada.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?