Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 15.03.2011 08h33
La théorie de la « Super Lune » infirmée par les scientifiques

Les conditions météo étranges alternant entre courants d'air froid, réchauffement et brouillard enveloppant Shanghai, ainsi que l'approche de la « Super Lune », ne sont pas annonciatrices d'apocalypse, expliquent les scientifiques.

Ces derniers répondent à une rumeur expliquant que c'est le rapprochement de la Lune, à 356 577 kilomètres de la Terre samedi prochain (sa distance la plus courte en 18 ans), qui a provoqué le terrible tremblement de terre ayant dévasté le Japon vendredi dernier.

Les astronomes chinois assurent cependant que ces rumeurs sont absolument sans fondement.

« De nombreuses catastrophes naturelles surviennent également sur terre sans la présence d'une prétendue “Super Lune” », déclare Bian Yulin, directeur adjoint de la Société d'astronomie de Shanghai.

« Il arrive souvent que des évènements sans liens entre eux se déroulent en même temps. »

Les astronomes recommandent aux habitants de Shanghai de profiter du spectacle offert par la proximité de la Lune samedi soir, et leur assurent que cette dernière n'est pas un prélude au chaos pour la ville.

Parallèlement, le printemps est en chemin, mais l'hiver ne semble pas pour autant vouloir relâcher son emprise sur la ville.

Une chute des températures de 7 à 9 °C est attendue aujourd'hui et demain, et devrait être accompagnée de pluies, ont annoncé hier les météorologues.

Les maximales de la journée se situeront autour de 14 °, contre 18,1 hier. Les températures devraient encore descendre à 10 ° demain.

Les minimales se situeront pour leur part entre 4 et 8 °, précise le Bureau de météorologie de Shanghai.

La vague d'air froid dispersera le brouillard qui a enveloppé la ville ce week-end. Hier matin, la visibilité était inférieure à 1 000 m, entraînant l'arrêt momentané des ferries vers l'île Chongming.

En outre, l'Administration chinoise de météorologie a indiqué hier qu'un front froid venu de l'ouest balaierait une grande partie du pays durant les trois prochains jours, chargé de pluies et de tempêtes de sable.

Des tempêtes de sable ont frappé hier la région autonome ouïgoure du Xinjiang et l'ouest de la région autonome de Mongolie-Intérieure, rapporte l'agence Xinhua.

Selon des experts de l'Observatoire municipal de météorologie, Beijing ne devrait pas être touchée par ces tempêtes, mais des particules portées par des vents de force quatre ou cinq pourraient néanmoins tomber sur la capitale.

Meng Xuefeng, ingénieur travaillant à la station météorologique de Mongolie-Intérieure, a déclaré à Xinhua que ce front d'air froid causerait une chute des températures de 16 °C, et apporterait les premières tempêtes de sable du printemps.

À compter de mercredi, les températures à Shanghai devraient grimper de nouveau, atteignant 16 °C vendredi, a ajouté le Bureau de météorologie de Shanghai.

Source: China.org.cn

Commentaire
Je suis po scientifique mais tout se jugeras se soir et demain se sera un nouveau jour mai...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : le ministère du Commerce assure un approvisionnement suffisant en sel
La Chine alloue 35 milliards de yuans pour la construction de H.L.M.
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?
L'accident nucléaire est sans frontière
Que penser de l'accident nucléaire au Japon ?
Quels avantages le 12e plan quinquennal pourra-t-il apporter aux habitants ?
Pourquoi la situation agitée au Moyen-Orient a-t-elle connu un développement si rapide?