Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 14.03.2011 16h27
Un télescope géant va être construit dans le Sud-Ouest de la Chine

La Chine commencera le mois prochain la construction d'un télescope sphérique de 500 mètres d'ouverture, le plus grand du monde, dans la Province du Guizhou, dans le Sud-Ouest du pays, a annoncé vendredi Yan Jun, Directeur des Observatoires Astronomiques Nationaux à l'Académie Chinoise des Sciences.

D'un coût de quelque 700 millions de Yuans (106 millions de Dollars US), le télescope sera construit dans une gigantesque cuvette naturelle, la dépression de Karst, qui est aussi large que 300 terrains de football, a dit M. Yan, qui est aussi membre de la Conférence Consultative Politique du Peuple Chinois.

Il a précisé que la vallée de Karst, située dans le Comté de Pingtang dans la Province du Guizhou, est l'endroit idéal pour construire cet énorme instrument astronomique en forme de bol.

« Si cette cuvette était remplie d'eau, il y en aurait assez pour que chaque habitant de la planète puisse remplir une bouteille », a t-il dit.

Il a ajouté que le projet devrait être achevé d'ici cinq ans.

Quand le télescope entrera en service, les astronomes seront en mesure d'observer des objets dont on estime qu'ils se trouvent à onze milliards d'années-lumière, ou aux confins de l'espace, a t-il dit.

L'engin permettra aux astronomes d'observer les galaxies et pulsars et de trouver des réponses aux questions sur l'origine de l'univers et sur d'autres sujets similaires, a dit M. Yang.

Les astronomes et scientifiques étrangers seront les bienvenus pour utiliser les futures installations, a t-il dit.

Pour l'heure, le plus grand radio-télescope du monde est celui d'Arecibo, d'une taille de 300 mètres, développé par les Etats-Unis.

Un article de Xinhua publié en 2008 avait cite Nan Rendong, chercheur aux Observatoires Astronomiques Nationaux, qui avait dit que la capacité globale du nouveau télescope serait dix fois plus grande que celle du radio-télescope d'Arecibo.

L'article avait également précisé que le télescope serait un radar à haute sensibilité capable de surveiller les débris satellitaires et spatiaux, ce qui sera bénéfique pour l'ambitieux programme spatial de la Chine.

Il avait également laissé entendre, à l'époque, que la construction du nouveau télescope commencerait dès 2008 et serait achevé en 2013. Mais le projet a été retardé, jusqu'à aujourd'hui.

A la date prévue de démarrage du projet, les scientifiques avaient fait une série de percées technologiques nécessaires au développement d'un télescope aussi énorme, d'après M. Yan. Mais bien qu'ils étaient prêts, il leur a fallu quelques années de plus pour obtenir l'autorisation des autorités forestières pour construire le télescope dans cette zone, et procéder au relogement de douze familles.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?