Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 08.03.2011 13h16
Huang Ming : La Chine dépasse de loin les pays occidentaux dans le domaine des techniques d'énergies nouvelles
Huang Ming, PDG et ingénieur en chef du groupe d'énergie solaire Himin du Shandong (Dezhou),

Sous la tutelle du centre de presse de la 4e session de la 11e Assemblée populaire nationale (APN, parlement chinois), des médias officiels chinois ont invité quatre députés à échanger des vues avec les internautes le 6 mars à 20 h dans une discussion en ligne thématique intitulée « Accélérer le développement des nouvelles énergies ». Ces médias sont onze sites Internet dont ceux de l'APN, du Quotidien du peuple, de l'agence Xinhua, du Centre d'Informations Internet de Chine (CIIC), de la CCTV, de CRI, etc.

Huang Ming, PDG et ingénieur en chef du groupe d'énergie solaire Himin du Shandong (Dezhou), a dit que la Chine était auparavant derrière les autres pays dans toute la filière de la fabrication du photovoltaïque, des turbines éoliennes de grande puissance et des turbines éoliennes offshore. Mais, grâce au développement de ces dernières années, la Chine a progressivement rattrapé son retard.

Dans le domaine du solaire photo-thermique, avec le développement des industries et des techniques sur une vingtaine d'années, la Chine a dépassé de loin les pays occidentaux. Non seulement nous sommes en avance pour ce qui est de la R&D, de la théorie fondamentale, des équipements, des produits finaux, de l'application et des services intégrés, mais aussi dans l'intégration de toute la filière. Autrement dit, comme 76% de la production mondiale des panneaux solaires sont en Chine, le pays distance les autres avec le solaire au chauffage, à la réfrigération, au séchage, à la vapeur industrielle, à l'application industrielle de la haute et moyenne température. A l'heure actuelle, il y a quatre techniques clés dans le domaine, dont deux maîtrisées exclusivement par la Chine, qui peut déterminer leur prix.

M. Huang Ming a expliqué que dans son Discours sur l'état de l'Union de l'an dernier, le président américain Barack Obama avait dit que la Chine disposait de la structure privée de recherche et de production la plus grande au monde dans le domaine de l'énergie solaire. En abordant ce point, il a laissé entendre que la taille de notre recherche en énergie solaire représentait une certaine menace pour les Américains. Cette structure dont il parlait est bien notre vallée solaire.

Notre vallée solaire réunit toutes les techniques d'énergies solaires du monde, énergies renouvelables et respectueuses de l'environnement. Et elles sont les plus avancées aussi. D'autre part, elles sont utilisées dans des bâtiments publics, des hôtels, des écoles, des hôpitaux, des usines, des résidences communautaires, pour applications au chauffage, à la réfrigération, à la piscine, à la protection de l'ensoleillement, à la production de l'électricité. Elles sont associées aux édifices sous de multiples formes. Ce qui fait qu'une maison, un quartier résidentiel, voire une ville atteignent un niveau sans précédent dans le monde. La maison peut même être intelligente. L'application de nos techniques économes en énergie a aussi atteint le plus haut niveau dans le monde.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hu Jintao appelle au maintien de la stabilité et à la réalisation de la réforme au Tibet
La Chine dévoile son plan de développement quinquennal lors de la session annuelle de l'APN
L'augmentation du budget de l'armée chinoise est irréprochable
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux