Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 03.03.2011 08h16
La Chine va établir un système de navigation par satellite global vers 2020 (expert)

Un expert chinois en technologie spatiale a annoncé que le système de navigation global par satellite de la Chine, composé à terme d'une trentaine de satellites, devrait être mis en place vers 2020.

La Chine va lancer entre 12 et 14 satellites durant la première partie du 12e Plan quinquennal (2011-2015), a déclaré Qi Faren, ancien concepteur en chef des vaisseaux spatiaux chinois Shenzhou, dans une interview exclusive accordée à l'agence de presse Xinhua (Chine Nouvelle).

La Chine a entrepris la construction du système de navigation par satellite en 2000 et a établi un système de navigation régionale par satellite après avoir lancé trois satellites géostationnaires boussole (Beidou en chinois) entre octobre 2000 et mai 2003.

"Le système de navigation régionale Beidou-1 a joué un rôle important dans les opérations de secours à la suite du violent séisme de Wenchuan en mai 2008 en fournissant le seul moyen de communication entre la zone sinistrée et l'extérieur.

Le système Beidou-1 ne pouvant pas satisfaire la demande croissante, un autre système de navigation régionale et globale, Beidou-2, sera établi en deux phases, a dit M. Qi, qui est également membre du 11e Comité national de la Conférence consultative politique du Peuple chinois (CCPPC, organe consultatif suprême de Chine).

Durant la première partie de la période de 2011 à 2015, 12 à 14 satellites de navigation seront envoyés dans l'espace pour fournir des services de navigation, de minutage et de messagerie dans la région Asie-Pacifique.

Un système de navigation globale composé d'une trentaine de satellites sera mis en place avant 2020, a-t-il affirmé.

En décembre 2010, la Chine a envoyé dans l'espace sept satellites pour le réseau de positionnement indigène Beidou.

"Le système Beidou-2 peut être considéré comme le GPS chinois. Il est capable d'opérer où le GPS américain opère", a indiqué M. Qi, ajoutant que le système pouvait jouer un rôle essentiel dans les alertes sismiques, la définition plus précise des frontières, le guidage des pilotes perdus et la précision des opérations militaires.

Les conducteurs chinois bénéficieront également du système Beidou-2, car le GPS américain est actuellement le fournisseur dominant des services de navigation pour les véhicules en Chine, a ajouté M. Qi.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Arrivée à Beijing de la première délégation de la CCPPC
La Chine envoie des transporteurs militaires pour rapatrier ses ressortissants en Libye
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence