Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 28.02.2011 08h17
Amarrage de la navette Discovery à la Station spatiale internationale

La navette spatiale américaine Discovery s'est amarrée samedi après-midi à la Station spatiale internationale (ISS) après près de deux jours de vol, a annoncé la NASA. Elle transporte un nouveau module de fret multifonctionnel, ainsi que des équipements et des fournitures pour le laboratoire en orbite.

L'amarrage a eu lieu à 19h14 GMT, au moment où les deux engins spatiaux volaient à 220 miles (environ 350 kilomètres) au-dessus de l'Australie, a précisé la NASA.

Discovery a décollé jeudi après-midi du centre spatial Kennedy, en Floride, avec à son bord une salle de storage pour l'ISS. Au cours de ce qui devrait être son dernier vol vers la Station, la navette doit livrer le module de fret multifonctionnel Leonardo, qui sera fixé de façon permanente à la Station, afin d'offrir un volume supplémentaire de stockage pressurisé.

Discovery transporte également l'"Express Logistics Carrier 4", une plate-forme extérieure pour stocker des équipements de rechange volumineux.

Deux sorties dans l'espace, pour des travaux d'entretien et pour installer de nouvelles composantes, sont prévues dans la mission. La navette achemine par ailleurs le premier robot humanoïde à voler dans l'espace, Robonaut 2 ou R2, qui deviendra un occupant permanent de l'avant-poste orbital, où il aidera les astronautes dans leurs tâches.

Il s'agit du 39e vol de la navette Discovery, qui doit ensuite être la première des trois navettes américaines à être mise hors service cette année. Lorsque le programme de navettes spatiales américain prendra fin au cours de cette année, la Capsule Soyuz du programme spatial russe demeurera la seule méthode pour transporter des astronautes vers et depuis l'ISS.


[1] [2]

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : les personnes de plus de 80 ans toucheront une allocation
Chine : Jia Qinglin insiste sur la stabilité au Tibet
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence