Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 04.01.2011 14h09
Chine: renaissance d'une école de peinture à l'Université de Beijing

Alors que la mondialisation entraîne une intégration des cultures de plus en plus forte, les artistes chinois commencent à redécouvrir leur héritage culturel.

Récemment, un institut de recherche consacré à la peinture traditionnelle chinoise a été ouvert au sein de l'Université de Beijing. Cette école se veut l'héritière d'une ancienne institution similaire fondée par l'ancien président de l'Université de Beijing, Cai Yuanpei.

L'école se focalise principalement sur la peinture traditionnelle chinois comme le suggère le choix de son premier directeur, le célèbre artiste Fan Zeng. Six autres artistes chinois dont Wan Junren et Peng Xiuyin figurent également parmi les professeurs qui y dispenseront des cours.

Fan Zeng

Directeur

Institut de recherche sur la peinture chinoise

"A l'âge des technologies de l'information, il est important de sensibiliser les étudiants à l'art. C'est la raison pour laquelle cet institut avait vu le jour il y a un siècle. "

En 1918, le président de l'Université de Beijing, Cai Yuanpei, avait fondé pour la première fois l'Institut de recherche sur la peinture avec l'objectif de développer le sens artistique des étudiants et d'élargir leurs horizons. L'école a exercé une grande influence dans le domaine de la recherche sur la peinture chinoise traditionnelle. L'endroit a également été le berceau de toute une génération de grands peintres.

Zhou Qifeng

Président

Université de Beijing

"Cet institut était sous la direction de Cai Yuanpei. Il s'est également chargé de la rédaction de certains des manuels et a lui même donné des cours aux étudiants. Bien que l'institut ne soit pas resté ouvert longtemps, il a initié un mouvemement et a eu beaucoup d'influence dans la société."

La renaissance de cet institut va aider à promouvoir l'essence de l'art chinois à travers une série de forums et de conférences sur l'esthétique, l'aquarelle, la poésie et la prose.

Zhou Qifeng

Président

Université de Beijing

"Après l'ouverture de la Chine, nous avons consacré beaucoup d'attention et d'énergie à l'étude de la civilisation et des cultures occidentales. Mais je pense qu'il est important de ne pas oublier notre propre culture. Et sur ce point, l'Université de Beijing a un rôle important à jouer. "

Mettant à profit ses liens avec des experts du monde entier, l'institut espère devenir une plateforme clé dans la mise en valeur et l'introduction de l'art chinois auprès d'un plus large public.


[1] [2]

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'Année d'amitié sino-pakistanaise lancée à Islamabad
L'Ukraine a acheminé la majorité de son uranium hautement enrichi à la Russie
Une Chine qui monte en puissance suscitera plus de critiques
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse