Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 04.01.2011 08h21
Le micro blogging prend son envol

Avec le nombre croissant des utilisateurs de smartphones et de l'Internet chinois, le micro blogging, plus connu sous le nom de Weibo en chinois, est en plein essor. Les sites web les plus polpulaires ont créé leurs propres sites Weibo qui permettent aux utilisateurs d'envoyer des messages de 140 mots au plus, accompagnés d'images et de vidéos. Le phénomène en ligne aide les gens à rester en contact et à relayer l'information en temps réel.

En août 2009, le plus grand portail de site web en Chine, le "sina.com", a lancé une version beta de "Sina Weibo", aidant ainsi le micro blogging à entrer dans le courant dominant de la Chine.

En 2010, les géants de l'Internet, sohu, tencent et netease avaient aussi successivement lancé leurs sites Weibo. A la fin d'octobre 2010, seul le site Weibo de sina avait plus de 50 millions d'utilisateurs. Les chiffres explosent, avec une moyenne de 40 personnes ouvrant un site Weibo chaque seconde.

Cao Zenghui

Directeur général adjoint

Division Weibo à sina.com

"Weibo s'est rapidement développé en Chine. Maintenant, les gens qui utilisent Weibo comptent principalement des jeunes, des étudiants et des employés de bureau des différents secteurs. Weibo permet de poster des messages rapidement en utilisant leurs téléphones portables, de rester en contact avec des amis et de fournir des canaux de communication."

Pour les gens ordinaires, c'est le moyen idéal pour rester en contact avec leurs cercles d'amis en temps réel et dire ce qu'ils ont envie de dire sur le coup. Il est crucial pour maintenir les liens interpersonnels.

Wang Peng

Blooger de Weibo

"J'ai utilisé Weibo pendant longtemps. Weibo permet à la personne de mieux comprendre la vie quotidienne des célébrités. En plus, on peut aussi agir réciproquement avec des amis. Par exemple, il y a beaucoup de camarades de classes et d'étudiants universitaires sur mon blog."

Au fur et à mesure de l'élargissement de l'influence sociale de Weibo, de plus en plus d'agences de presse et de départements gouvernementaux diffusent des informations par le biais des sites de Weibo. Jusqu'au mois d'août 2010, queqlue 466 agences de nouvelles principales utilisaient les sites sina weibo. Dans le district de Tao Yuan, province du Hunan, le gouvernement local était le premier à ouvrir un site weibo le 2 novembre 2009. Et avec le nombre croissant des agences et des départments officiels qui utilisent weibo pour diffuser des informations aux masses, l'influence et la crédibilité du micro blogging en Chine grandit en même temps que le nombre de ses utilisateurs.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'Année d'amitié sino-pakistanaise lancée à Islamabad
L'Ukraine a acheminé la majorité de son uranium hautement enrichi à la Russie
Une Chine qui monte en puissance suscitera plus de critiques
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse