Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 16.12.2010 10h35
La tête de Henri IV retrouvée par des scientifiques !

La tête du Roi Henri IV a été authentifiée, après avoir été retrouvée en 2008 chez un retraité par des scientifiques, a révélé une étude publiée par le British Medical Journal (BJM).

Selon le BMJ, la tête de Henri IV est « en très bon état de conservation et les traits du visage parfaitement reconnaissables ». Elle comporterait même des cheveux et des restes de barbe, ainsi que quelques signes distinctifs : « Une petite tache sombre de 11 mm de long juste au-dessus de la narine droite, un trou attestant du port d'une boucle d'oreille dans le lobe droit, comme c'était à la mode à la cour des Valois, et une lésion osseuse au-dessus de la lèvre supérieure gauche, trace d'une estafilade faite au Roi par Jean Châtel lors d'une tentative de meurtre le 27 décembre 1594 ».

L'équipe scientifique tiendra une conférence de presse aujourd'hui à Paris. Elle est dirigée par le Dr Philippe Charlier, médecin légiste de Garches qui a démasqué les faux ossements de Jeanne d'Arc.

Henri IV a été assassiné par Ravaillac en 1610, et comme presque tous les autres Rois de France, il avait été inhumé à la basilique de Saint-Denis. Mais pendant la Révolution Française sa tombe a été ouverte et son corps jeté dans une fosse commune. Et depuis alors sa tête avait été séparée de son corps.

Christine Lopez

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : les IDE en hausse pour le 16e mois consécutif en novembre
La Chine souhaite que les pays concernées cessent les récriminations et stabilisent la situation dans la péninsule coréenne
Pourquoi le « Made in China » est plus cher
Le football, symbole du combat de l'Afrique pour sa reconnaissance dans le monde (REPORTAGE)
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo
La plupart des membres de la communauté internationale ne soutiennent pas la décision erronée du jury du prix Nobel de paix