Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 10.12.2010 16h31
Les microblogs, une nouvelle façon d'entrer en contact avec les autorités

Non seulement le micro-blogging est devenu le modèle de réseautage social le plus à la mode chez les internautes chinois, mais à présent il est aussi de plus en plus utilisé par les fonctionnaires gouvernementaux comme moyen de communication avec le public.

De plus en plus d'autorités chinoises recourent en effet à des microblogs de type Twitter pour communiquer et espérer obtenir le soutien du public, construisant une image bien différente de l'autre portrait grisâtre du fonctionnaire chinois faisant preuve de retenue et s'en tenant aux seuls textes écrits.

Récemment ainsi, 21 tribunaux de Shanghai ont ouvert des comptes de microblogs en ligne sur xinmin.cn, un portail d'informations local. Ils ont enregistré jusqu'à présent 1 900 fans et fidèles en deux mois depuis le 8 octobre.

Cette initiative, peut-être la première dans son genre à l'échelon national, vise à faciliter la communication entre les tribunaux et le public, a dit Shen Gang, coordinateur à la Cour Suprême populaire de Shanghai. M. Shen est responsable des opérations et de la surveillance des microblogs du tribunal.

« Notre intention est de présenter et de faire la promotion de l'image des tribunaux chinois auprès du public en utilisant des technologies d'information modernes », a-t-il dit. « Nous devrions pouvoir ainsi avoir une meilleure compréhension de ce que le public veut vraiment savoir par le biais d'envoi de messages et la réception de réactions ».

Jusqu'à aujourd'hui, plus de 1 300 pièces d'information ont déjà été publiées par l'entremise des microblogs du tribunal, dont des communiqués, des photos, des fichiers vidéo ainsi que des réponses à des enquêtes et questions posées par des internautes, a dit M. Shen.

Ce qui n'empêche pas que les internautes veulent voir encore davantage de flexibilité dans la communication du tribunal avec le public.

Un internaute, du pseudo de Wuyuzegang, a dit que les tribunaux faisaient preuve d'un manque d'efficacité dans la publication des informations. D'après lui, ils devraient solliciter la participation du public dans la discussion des affaires de corruption ou autres sujets.

M. Shen a dit qu'ils avaient eu des problèmes pour assurer une publication efficace de l'information quand les microblogs ont débuté, mais ils s'adaptent maintenant progressivement aux demandes du public.

« Il y a d'énormes différences entre les moyens de publication d'informations traditionnels de la fonction publique chinoise et le microblogging, qui ne permet qu'un maximum de 140 mots dans un message, ce qui, par conséquent, exige une efficacité et une concision beaucoup plus grandes ... cela nous a offert une grande opportunité d'apprendre comment délivrer des messages de la manière la plus efficace », a-t-il dit.

« C'est nous qui gérons tous les microblogs des tribunaux de Shanghai, et notre tâche centrale est de découvrir quels sont les principaux soucis du public ».

Le microblogging, ou « weibo » (微博) comme l'appellent les internautes chinois, a été lancé il y a un peu plus d'un an en Chine mais il a déjà conquis près de 50 millions d'utilisateurs. Et il grandit à vitesse grand V en Chine, le plus grand marché internet du monde en termes d'utilisateurs.

Wu Hao, directeur adjoint du Département publicité du Comité provincial du Parti du Yunnan a été celui par qui a commencé la tendance à utiliser des blogs chez les fonctionnaires gouvernementaux.

M. Wu, qui est connu pour son esprit innovant dans les tentatives de changer l'image traditionnelle des services de communication gouvernementaux, avait ouvert son propre microblog pour mieux communiquer avec le public. Les sujets sociaux les plus sensibles, comme le problème des démolitions forcées, font tous partie de son microblog, qui a suscité des discussions animées parmi les internautes.

Sur son microblog, il a dit penser que le microblogging était comme une sorte d'université sociale où les gens peuvent apprendre, partager et penser ensemble.

« Le microblogging est devenu une tendance ces dernières années, une nouvelle forme de communication entre le public et le gouvernement, ainsi qu'un excellent canal de collecte des opinions du public », a dit Zhou Baohua, Professeur en recherche sur les médias à l'Université Fudan.

« Nous devons être sensibles aux effets positifs obtenus par le gouvernement dans la construction de divers canaux destinés à délivrer l'information au public, cela bien qu'il y ait encore beaucoup de place pour des améliorations », a-t-il dit.

« Le gouvernement doit aussi garder en mémoire que le microblogging n'est pas la seule plateforme qui peut être utilisée pour la communication avec le public. Le mieux serait de le combiner avec d'autres plateformes comme un site internet gouvernemental », a dit le professeur Zhou.

Du fait de sa popularité auprès de la grande majorité des internautes chinois, le microblogging s'est également révélé utile pour aider la police à résoudre des affaires criminelles. Ainsi d'une affaire importante qui a été résolue le mois dernier à Xiamen par l'entremise d'envoi et d'échange de messages sur microblogs.

La police de Xiamen avait publié des informations sur une affaire de meurtre, dont des détails photographiques de la victime et demandé l'aide des internautes pour récolter des indices. Elle a reçu plus de 3 000 messages en réponse et ses informations ont été réexpédiées 10 000 fois. L'affaire a été résolue six jours plus tard grâce aux indices fournis par le public.

D'après des données en ligne, des dizaines de services de police locaux ont ouvert leurs microblogs officiels en 2010, y compris à Beijing et dans des provinces comme le Shandong, le Jiangsu et le Fujian.

« En général, c'est la façon la plus rapide et la plus économe de relayer l'information entre le gouvernement et le public », a dit M. Zhou. « Je pense que ça deviendra une des méthodes les plus couramment utilisées dans le futur ».

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Huit touristes américains tués dans un accident de la route en Egypte
La Chine appelle au dialogue sur le dossier de la Péninsule coréenne
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher