100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 11.11.2010 15h26
Nouvelles règles de détermination des peines pour les infractions en matière de cyberattaques

La Chine va publier de nouvelles règles juridiques de détermination des peines pour les infractions liées aux cyber attaques d'ici la fin de l'année, a dit mercredi à Xinhua un haut fonctionnaire du Ministère de la Sécurité Publique.

La Chine est devenue une des principales victimes de la cybercriminalité, comme les attaques de pirates informatiques, avec huit ordinateurs sur dix dans le pays ayant été victimes d'attaques de type botnet, a dit Gu Jian, Vice-directeur du Bureau de Sécurité Internet du Ministère.

Le botnet est un réseau d'ordinateurs sur lesquels ont été installés des logiciels malveillants et qui sont sous le contrôle de délinquants, tandis que les propriétaires des ordinateurs ne savent pas que leur machine a été piratée.

La Chine a criminalisé les attaques sur les systèmes d'ordinateurs dès 1997, et a adopté des dispositions spécifiques à l'égard des attaques de pirates informatiques, comme la mise hors la loi du contrôle d'un autre ordinateur, dans son septième amendement apporté à la Loi Pénale en 2009.

Dans la plupart des cas de botnet en Chine, il s'est avéré que les contrôleurs étaient situés à l'étranger, a dit M. Gu.

Qui plus est, plus de 80% des cyberattaques visant des sites internet de services du gouvernement chinois venaient de l'étranger, a-t-il précisé.

M. Gu a appelé à davantage de coopération internationale dans la lutte contre le crime en ligne transnational lors du Quatrième Forum de l'Industrie de l'Internet Etats-Unis-Chine, qui s'est achevé mardi à Beijing.

Lors du Forum, la Chine et les Etats-Unis se sont mis d'accord pour renforcer l'application internationale de la loi dans le combat dans le cybercrime, l'amélioration des mécanismes de coopération internationale dans ce domaine, et le renforcement de la coopération dans le combat contre le cyber-crime.

En plus des cyberattaques, les autres infractions majeures en ligne comprennent la pornographie en ligne, le jeu en ligne et la fraude en ligne, a ajouté M. Gu.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Rencontre à Beijing entre les PM Wen Jiabao et David Cameron
Chang'e 2 photographie la baie des arcs-en-ciel
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?
La Chine et la réalité : choses vues et entendues par un journaliste chinois en Europe
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI
Le partenariat stratégique global sino-français entre dans une nouvelle phase (PAPIER GENERAL)
Les liens sino-européens ont besoin d'esprits ouverts