100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 09.10.2010 17h04
Embaucher, pour devancer la moyenne mondiale

Près des deux tiers des entreprises en Chine ont l'intention de recruter du nouveau personnel en 2011, d'après un rapport publié vendredi par le fournisseur de services d'emploi Regus.

Près de 62% des employeurs en Chine envisagent d'augmenter leurs effectifs l'année prochaine, contre 36% au niveau mondial, a dit la Regus Business Tracker Survey.

A la différence des autres économies majeures, les entreprises chinoises semblent peu connaître la pression liée à la réduction des coûts. En effet, seules 17,1% des entreprises sondées en Chine réduiront leurs effectifs en 2011, contre une moyenne de 45% au niveau mondial, d'après le rapport.

« En Chine, tant les sociétés chinoises qu'étrangères sont extrêmement confiantes dans les opportunités qu'offre l'émergence économique continue de la Chine, et manifestement, elles s'attendent à accroître leurs opérations et activités en 2011 », a dit Hans Leijten, Vice-président de Regus, au China Daily.

D'après M. Leijten, 78% des entreprises ayant des activités en Chine pensent que leurs revenus vont augmenter l'année prochaine.

La Regus Business Tracker Survey a également montré que 60% des entreprises en Chine ont déclaré des revenus en hausse lors des douze mois précédents, et 54,5% ont déclaré que leurs profits avaient augmenté.

Le fait que les entreprises songent à embaucher du personnel supplémentaire est un indicateur significatif que l'état d'esprit des entreprises a changé de direction, en faveur de l'investissement pour de la croissance par le biais du capital humain, dit encore le rapport.

« Une des plus fortes tendances que nous avons vu l'année dernière est la competition pour les meilleurs talents. Les plus grandes sociétés du monde font de plus en plus attention à attirer et à retenir les meilleures personnes », a dit M. Leijten.

« Cependant, en Chine, le défi du recrutement pourrait être particulièrement difficile », a dit Mark Dixon, PDG de Regus.

Il y a de plus en plus d'inquiétudes au sujet des nouveaux diplômés qui n'arrivent pas à trouver de travail, dit-il.

Entre 11 et 12 millions d'étudiants chinois vont être diplômés des universités dans les trois prochaines années, d'après le rapport China Talents Development 2010, publié par les Presses Chinoises des Sciences Sociales.

« Pour les nouveaux diplômés en quête d'emploi, le meilleur conseil à leur donner est de se focaliser sur les industries qui marchent le mieux », a dit M. Leijten.

Le rapport Regus s'est basé sur une enquête faite auprès de plus de 10 000 entreprises du monde entier en août et septembre.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Engouement pour l'investissement dans l'or
Une délégation du PCC effectuera une visite officielle en RPDC
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?