100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 14.07.2010 15h11
Les étudiantes d'aujourd'hui sont plus ouvertes envers le sexe

Une nouvelle enquête vient de montrer que plus de la moitié des étudiantes d'université à Shanghai montrent une attitude comprehensive envers les filles vivant comme des maîtresses entretenues par des hommes riches ou qui travaillent dans des boîtes de nuit.

L'enquête a été menée par l'école de journalisme de l'Université Fudan au mois de juin auprès de plus de 900 étudiantes des 17 universités de la ville, et qui seront diplômées cette année. Près de 40% d'entre elles étaient originaires de Shanghai, le reste venant des autres parties du pays.

Les chercheurs ont aussi constaté que les étudiantes avaient une attitude libre et ouverte envers le sexe et le mariage.

Ainsi, 56% de ces étudiantes ont dit pouvoir comprendre qu'une fille devienne la maîtresse d'un homme riche, quand bien même elles ne le feraient pas elles-même, 20% ont déclaré mépriser ce genre de comportement, 20% ont dit qu'elles ne savaient pas pourquoi ces filles agissent ainsi, et enfin 2% considèrent cela comme normal et pensent qu'elles pourraient faire le même choix un jour ou l'autre.

De même, 55% se sont montrées compréhensives envers les filles qui travaillent en boîte de nuit, et près de 3% considèrent cela comme normal et disent qu'elles pourraient éventuellement faire de même un jour.

Des sujets autrefois sensibles comme la cohabitation avant mariage, les aventures d'un soir et les relations sexuelles avant mariage ne sont désormais plus tabous chez les étudiantes, qui sont près de 70% à avoir une attitude compréhensive au sujet de la cohabitation avant mariage. 13% se sont dites prêtes à le faire si leur petit ami le souhaite, près de 7% considèrent que vivre ainsi ensemble est romantique et que c'est une façon d'approfondir leurs sentiments, tandis que 10% considèrent cela comme indécent.

Quelque 5% d'entre elles ont avoué avoir déjà vécu avec leur petit ami lorsqu'elles étaient au lycée, et pour 50% les relations sexuelles avant mariage sont acceptables si les deux parties le souhaitent.

Au sujet des aventures d'un soir, 70% pensent que cela n'a rien d'immoral et 59% ont dit que « c'est acceptable si les deux parties sont d'accord ».

Bien que plus de le moitié des étudiantes aient montré une attitude plus indulgente et compréhensive envers les choix sexuels des autres personnes, 74% ont déclaré n'avoir encore jamais eu de relations sexuelles et 82% sont contre les « relations sexuelles sans amour ». Dans le même temps, 71% ont déclaré que les relations sexuelles hors mariage portaient atteinte à la famille et à la stabilité de la société, et qu'elles devraient être interdites.

Pour Liao Shengqing, professeur associé à l'école de journalisme de l'Université Fudan et principal chercheur de l'enquête, l'attitude de ces étudiantes vient de leur respect pour la vie privée individuelle. Elles considèrent le sexe comme une affaire privée et respectent le choix des autres personnes.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
y a encore des journalistes qui croit ce genre de sondages en chine ?...non..c est juste u...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : la population octogénaire augmente d'un million par an
Chine : la production de grain cet été baisse pour la première fois depuis sept ans
Nicolas Sarkozy se sert aussi du « microblog »
Pour que le football soit toujours exposé au soleil !
Quel genre d'esprit national faut-il à la Chine contemporaine ?
Respecter les règles du jeu de l'amour
Réajustement du centre de gravité du développement économique mondial