100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 16.03.2010 11h02
Etudier en France pour les étudiants chinois

La France est la cinquième destination la plus demandée par les étudiants chinois. Cela prouve qu'il existe un grand marché potentiel en Chine pour les universités françaises. Ecoutons les experts nous expliquer la situation.

Eric Chevreul

Responsable CampusFrance Chine

"La France est un grand pays d'accueil des étudiants chinois, parce que nous accueillons près de 10 mille d'étudiants chinois supplémentaires par an. Et donc nous avons une politique en Chine de promotion très importante pour mettre en valeur l'excellence des formations françaises. Les étudiants chinois qui viennent en France bénéficient des mêmes avantages que n'importe quel étudiant européen qui viendrait dans une université."

Pour attirer davantage d'étudiants chinois, la procédure d'obtention du visa français est bien simplifiée.

Gao Fei

Directrice de la zone Euro-Asie

Bole overseas education

"Avant de demander un visa, il faut d'abord 500 heures de formation en langue française et ce pendant 4 mois. Ensuite le site "Pastel" nous permet de prendre rendez-vous pour des entretiens. Donc, nous conseillons au moins un an de préparation aux étudiants qui ont envie de partir étudier en France. Pour l'obtention du visa, le pourcentage de réponses positives est généralement d'environ 80%. Même si la première demande de visa n'est pas acceptée en raison d'un projet d'étude incomplet ou d'un trop faible niveau de français, la deuxième demande pourra éventuellement être acceptée."

La langue anglaise est devenue une partie très importante de l'éducation obligatoire en Chine. Cependant, par rapport aux pays anglophones, la France possède tout de même beaucoup d'avantanges particuliers, non seulement au niveau des études mais aussi au niveau du projet professionnel des étudiants chinois.

Bai Zhangde

Directeur

Centre des Echanges universitaires

Ministère chinois de l'Education

"Les Français sont heureux d'accueillir des étudiants chinois. A mon avis, la langue française est très difficile à maîtriser. Mais effectivement, certains établissements français offrent également des cours en anglais dans certaines disciplines. Pour les étudiants spécialisés dans l'art ou la mode, la France est évidemment leur premier choix. De plus, les frais d'étude sont gratuits dans les universités publiques en France, et c'est donc également un élément important à prendre en compte."

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Adoption de l'amendement à la Loi électorale
La Chine soutient totalement l'Accord de Copenhague
L'UE hausse le ton face au protectionnisme américain
La Chine doit-elle déplacer ailleurs le « Made in China » ?
Modèle ou pas, la Chine suit sa propre voie
Polémique en France après le passage dévastateur de la tempête Xynthia
Pourquoi l'Occident force-t-il la réévaluation du renminbi ?