100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 04.03.2010 16h48
Les attaques contre Google n'ont aucun rapport avec le gouvernement chinois

CNN3 vient de rapporter le 3 courant que d'après les analyses effectuées une société technologique américaine, il semble que les attaques contre Google ont été menées par des hackers amateurs et qu'elles n'ont aucun rapport avec le gouvernement chinois.

Gunter Ollmann, Vice Président d'une société chargée d'assurer la sécurité sur internet des ordinateurs dont le siège se trouve à Atlanta, aux Etats-Unis, a indiqué que ce collectif spécial d' « internet momifié » dispose de fonds insuffisants et c'est la raison pour laquelle il utilise des techniques relativement arriérées. C'est devant cette situation qu'il présume que les attaquants n'ont pas l'appui et le soutien du gouvernement.

Gunter Ollmann a poursuivi en disant que les attaquants de l'internet qui sont en Chine ont mené peut-être leurs attaques sous les directives venues de l'extérieur. Bien que les dispositions prises par les attaquants ne sont pas tellement claires, minutieuses et précises, mais il a suffit que ces derniers utilisent les défauts et les insuffisances du logiciel du navigateur internet pour pouvoir pénétrer et s'introduire chez Google.

Gunter Ollmann et ses collègues ont découvert dans l'affaire d'attaques lancées contre Google, l'« internet momifié » est différent de « 007 », car son cas n'est pas le cas d'un espion, mais plutôt à une « machination personnelle ». Il a dit « les attaques lancées par le collectif montrent que celui-ci est complètement amateur ».

Gunter Ollmann a indiqué que d'après le jugement des critères d'exploitation des logiciels, les attaquants ont utilisé des codes de logiciels pernicieux abandonnés par les opérateurs spécialisés de l'« internet momifié », ce qui démontre que les « attaques contre Google » sont en fait un acte patriotique d'hackers chinois et que le gouvernement chinois ne leur a pas accordé son soutien.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine insiste pour une solution diplomatique à la question nucléaire iranienne
Le Président de Toyota présente ses excuses aux consommateurs chinois
Revirement des relations franco-russes qui ont dépassé la « période de gel »
Le « soulence » va-t-il enfin disparaitre des sessions annuelles ?
Le projet de reprise de Hummer était voué à l'échec selon les analystes
Les rappels de véhicules Toyota nous poussent à l'introspection
Il faut faire preuve de sincérité et de bonne foi pour pouvoir réaliser la coopération internationale en matière de la sécurité de l'Internet