100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Sci-EduMise à jour 04.12.2009 08h38
La Chine construira en Antarctique un laboratoire sur l'environnement géospatial

La Chine envisage de construire un laboratoire sur l'environnement géospatial sur le site de sa station Zhongshan en Antarctique, selon un expert chinois en matière de pôles.

Effectuer des observations en Antarctique, qui connaît fréquemment des phénomènes géophysiques tels que des aurores, est significatif pour les études sur l'espace, a estimé Hu Hongqiao, un expert de l'Institut de recherches polaires de Chine.

La station Zhongshan, qui passe par l'ovale aurorale deux fois par jour, est particulièrement bien située pour observer l'environnement géospatial, du fait que les aurores peuvent y être constatées à diverses couches magnétosphériques, a expliqué M. He.

La Chine a déjà recueilli d'importantes données en Antarctique grâce à un système d'observation des couches supérieures de l'atmosphère doté de multiples instruments à la station Zhongshan. Ce système a été créé par l'Institut de recherches polaires, l'Institut national de recherches polaires du Japon et l'Université de Newcastle de l'Australie.

Les scientifiques vont entamer la construction du laboratoire sur l'environnement géospatial durant la 26è expédition scientifique en Antarctique en cours. Ils installeront sept séries d'équipements dont des radars de haute fréquence et des moniteurs, lesquels seront opérationnels en avril prochain, a poursuivi M. He.

Le laboratoire devra permettre à la station Zhongshan d'observer l'environnement géospatial depuis la corne polaire et l'ovale aurorale vers la couronne polaire.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Deux touristes chinois tués dans la collision de deux bateaux en Thaïlande
La Chine souhaite que la conférence de Copenhague obtienne des résultats "justes et faisables"
Chine : il est indispensable que le travail soit vraiment rémunéré
Croissance à contre-courant des investissements chinois à l'étranger
La crise financière de Dubaï produit des effets limités sur la Chine
La crise de la dette de Dubaï : qui court le plus grand risque ?
Les taxes commerciales imposées du fait des surcapacités de production chinoises ne sont qu'une « excuse »