Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sci-Edu
Mise à jour 21.10.2008 09h35
Le plan de réforme médicale critiqué

Les dirigeants politiques chinois n'avaient anticipé la forte réaction de la population, qu'ils ont suscité après la lecture du nouveau plan de réformes du système médical.

"Il est trop difficile à comprendre. De quoi s'agit-il?" a écrit un internaute anonyme sur sina.com, en commentant ce document de 13 000 mots, ouvert au débat public depuis le 14 octobre.

"Le plan doit être compréhensible pour le grand public. Pensez-vous que les paysans, qui ont un grand besoin de l'aide médicale, pourront comprendre ce projet et proposer des suggestions? », a écrit Liu Zheng sur le site web de la Commission nationale du développement et des réformes (NDRC).

Ces avis ont été partagés par beaucoup de personnes, y compris des universitaires et des professionnels de la santé.

Un professeur de l'Université de Beijing, Liu Guo'en a qualifié le plan de "Baguwen", un essai, composé de huit parties, demandé à l'examen Impérial de la fonction publique dans les temps anciens, connu pour sa rigidité de forme et le manque d'idées.

Critiquant l'ambiguïté du plan, un universitaire a dit, en reprenant tous les aspects du système médical, que ce plan n'a pas d'idée précise et a l'air d'être trop compliqué.

Liu a déclaré que les créateurs de ce plan n'ont pas réussi à expliquer les détails professionnels et leurs idées avec des mots simples. "S'ils ont l'intention de solliciter l'opinion publique, ils devraient au moins modifier leur style d'écriture."

Les médias d'Etat, qui critiquent rarement ouvertement le gouvernement, ont également rejoint la répréhension.

Bai Yansong, un animateur connu de la télévision publique CCTV, a déclaré que le plan était plein de mots "vides" et "obscurs".

«Je crois que beaucoup de gens n'ont rien à dire au sujet de la réforme, parce qu'ils ne savent pas ce que c'est», a-t-il dit dans un programme le 15 octobre. "Il est écrit en chinois, mais on ne le comprend pas."

La croissance des critiques de la part des citoyens sur la montée en flèche des frais médicaux, le manque d'accès aux services médicaux à prix raisonnables, les mauvaises relations médecin-patient et une faible couverture d'assurance médicale ont obligé le gouvernement à lancer un nouveau cycle de réformes.

Dans le nouveau plan, le gouvernement a promis de mettre en place un "coffre-fort, efficace, pratique et à la portée de tout le monde", un système de soins médical qui couvrira tous les habitants en zones urbaines et zones rurales d'ici 2020.

Le projet clarifie la responsabilité du gouvernement, en précisant qu'elle joue un rôle dominant pour fournir les services médicaux publique et de base.

Le projet a été élaboré par une équipe de fonctionnaires et d'experts de 16 ministères, y compris le Ministère de la Santé et la NDRC.

Un fonctionnaire de la NDRC a dit au journal Chengdu Business Daily (Chengdu Shangbao) que la Commission avait constaté de telles plaintes.

"Le plan est une ligne directrice", mentionne le quotidien en citant Ren Wei. "Les documents supplémentaires seront publiés dans l'avenir."

Le projet sera ouvert au débat public jusqu'au 14 novembre prochain. Jusqu'à présent, près de 4 000 commentaires et suggestions ont été publiés sur le site web (shs.ndrc.gov.cn /yg) que le gouvernement a mis en place pour solliciter l'avis public.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 L'organe législatif chinois écoute les rapports sur la réforme du système médical et la protection des droits des travailleurs
 La Chine esquisse le projet de réforme médicale, soulignant la responsabilité du gouvernement
 Le ministre chinois de la Santé publique a déclaré que l'objectif de la réforme du travail médical et sanitaire est de faire jouir du service médical élémentaire à tout le monde
 L'organe législatif chinois écoute les rapports sur la réforme du système médical et la protection des droits des travailleurs
 La Chine esquisse le projet de réforme médicale, soulignant la responsabilité du gouvernement
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.