Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sci-Edu
Mise à jour 07.10.2008 13h42
Les tentatives d'élever les rares tortues marines échouent

Elle a près de 80 ans et est la dernière de l'espèce. Il a 100 ans. Ils ne sont pas les plus souhaitables pour être parents, mais c'est le dernier espoir pour leur espèce.

Lorsqu'ils se sont accouplés au printemps dernier, les scientifiques espéraient que leurs tentatives de sauver l'espèce rare des tortues géantes du Yangtsé à carapace molle qui allait de diminution à l'extinction serait un succès. Mais les écologistes ont annoncé cette semaine que les œufs de tortue n'ont pas été couvés et la reproduction a échoué.

Etant donné que cette espèce de tortues est la plus menacée au monde, ce sont des nouvelles décevantes, mais les scientifiques disent que le couple âgé pourra essayer l'année prochaine.

Il ne reste que 4 tortues, dont 3 qui sont des mâles. La seule femelle a été trouvée dans un zoo chinois l'année dernière après une recherche désespérée.

La situation des tortues ne peut être plus critique, disent les écologistes.

Les écologistes ont tressailli de joie lorsque la femelle et le mâle ont été présentés, ils ont poussé l'un l'autre avec curiosité et se sont finalement accouplés. L'insémination artificielle a été jugée trop risquée.

En quelques semaines, deux couvées d'œufs, une douzaine en tout, ont été découverts dans la zone sablée de nidification au zoo de Suzhou, à près d'une heure de route de Shanghai. Les écologistes ont prédit de possibles éclosions pour début août.

« Malheureusement aucun œuf n'a donné naissance cette fois », a annoncé dans le message électronique samedi dernier Stephen C. Sautner, le représentant de communication du Wildlife Conservation Society, une organisation, basée aux Etats-Unis.

Alors que plus de la moitié des œufs semblait être fertile, les embryons étaient déjà morts prématurément, était-il annoncé dans une déclaration, faite mercredi dernier par Turtle Survaval Alliance, une organisation américaine.

« Un certain nombre d'œufs avait des coquilles très fines ou fissurées, ce qui suggère que le régime alimentaire des animaux avant la reproduction n'était pas optimal », est-il mentionné dans la déclaration.

Lorsqu'on a découvert qu'il y avait qu'une seule femelle en vie, la tortue a été rapidement placée sous une observation plus rapprochée au zoo de Changsha avec une caméra de surveillance, une personne de garde et une glace pare-balles.

Une équipe d'experts des Etats-Unis et de la Chine l'ont alors préparé pour un déplacement potentiellement stressant au zoo de Suzhou, qui se trouve à 600 miles (965 km) de là.

« Je n'aime pas appeler cela un geste de désespoir, mais cela en était vraiment un », disait autrefois Rick Hudson, le co-président de l'alliance des tortues.

Maintenant qu'elles sont réunies à Suzhou, les deux tortues se préparent pour une autre tentative d'accouplement l'année prochaine avec un régime alimentaire riche en calcium grâce au poisson, des écrevisses et le cou de poulet, pour pouvoir couver des œufs avec des coquilles plus épaisses.

Pendant la visite du zoo samedi dernier, les tortues ont disparu. Leur maison en eau était divisée par une porte en métal pour tenir le mâle et la femelle séparés jusqu'à la prochaine saison de reproduction. Sinon, le mâle pourrait être trop agressif, ont expliqué les employés du zoo.

« Nous avons beaucoup travaillé sur cela », a dit Liu Jinde, le directeur de l'organisation, qui s'occupe de l'exploitation du zoo. « Attendons jusqu'à l'année prochaine. Nous devrions y parvenir. Les tortues sont en très bonne santé.

Il a dit qu'une de raisons, pour laquelle la reproduction a échoué cette année, c'était la précipitation de l'accouplement des tortues.

Bien qu'il ne soit pas clair combien de temps vivent les tortues, la fertilité de la femelle est très importante.

Les écologistes ont été soulagés d'apprendre que la femelle découverte à 80 ans ou plus peut encore pondre des œufs, s'ils ne sont pas fertilisés.

Maintenant, les supporters des tortues vont attendre jusqu'au printemps, lorsque la femelle sera prête pour une deuxième tentative.

Les deux autres tortues du Yangtsé connues sont des mâles du Vietnam.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Vue d'ensemble des 30 années de réforme en Chine : changements d'idées intervenus chez les jeunes quant au choix d'emploi
 La Chine n'est plus uniquement un grand pays très peuplé, mais un pays où l'enseignement est généralisé
 Des enfants urbains expérimentent la vie d'agriculteurs (4)
 Des enfants urbains expérimentent la vie d'agriculteurs (3)
 Des enfants urbains expérimentent la vie d'agriculteurs (2)
 Le niveau d'eau du réservoir des Trois gorges s'approche d'un point stratégique
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.