Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sci-Edu
Mise à jour 28.08.2008 10h22
Scolarisation gratuite pour les enfants des travailleurs migrants

Les enfants des travailleurs migrants auront les mêmes opportunités pour l'éducation que leurs camarades dans la zone urbaine avant la fin de cette année, a annoncé mardi dernier le Ministère de l'Education.
« Le gouvernement central débloquera des fonds destinés aux départements locaux de l'éducation, qui couvriront les dépenses pour l'éducation supplémentaire en coordination avec le chiffre des enfants des migrants qu'ils accepteront », a annoncé le ministère sur son site web.

Avant, les allocations de fonds étaient basées sur les nombres d'élèves enregistrés dans la région, sans la prise en compte des enfants des travailleurs migrants.

Le ministère est en train de préparer des projets de lois, prévoyant des bonus spéciaux, destinés aux départements d'éducation locaux, qui accepteraient des enfants originaires des autres régions.

"Le ministère a l'intention d'élargir le réseau de l'éduction gratuite afin qu'elle puisse couvrir les enfants des familles des travailleurs migrants", a dit Xu Mei, le porte-parole du ministère.

A partir du nouveau semestre qui commencera le mois prochain, les résidents urbains partout dans le pays seront exempts des dépenses annexes, ce qui rend l'éducation obligatoire entièrement gratuite dans ces zones, d'après la loi, qui a été mise en application plus tôt au cours de ce mois-ci par le Ministère de l'Education.

Shijiazhuang a été la première ville en province à pourvoir en 2004 des opportunités d'éducation équivalentes aux enfants des résidents locaux, tout comme aux enfants des travailleurs migrants grâce à l'introduction d'un système unifié des charges éducatives.

Par conséquent, presque toutes les classes ont été surchargées, vu que 50 à 60 élèves s'entassaient dans une classe, prévue pour 40 élèves, a dit Zang Dajian, le représentant du bureau éducatif du district de Qiaodong, ville de Shijiazhuang, dans la province du Hebei.

En Chine, 9 ans d'éducation sont obligatoires pour les enfants âgés de 6 à 15 ans, ce qui comprend 6 ans d'école primaire gratuite et 3 ans d'école secondaire.

Le système a très longtemps subsisté grâce aux fonds gouvernementaux et était le privilège des enfants avec le certificat de résidence local (appelé le hukou), et exclu pour les enfants, qui vivent avec leurs parents, travaillant dans les villes, loin de leur domicile.

Peng Shengzuo, 40 ans, travailleur sur un chantier de construction à Beijing en est un bon exemple. Sa fille de 11 ans était obligée de retourner dans sa ville natale de Shangrao, dans la province du Jiangxi, car les écoles de la capitale n'acceptent pas les élèves sans hukou.

Etant donné que la femme de Peng travaille à Beijing aussi, la famille ne peut être réunie qu'une fois dans l'année pendant la Fête du Printemps.

D'après les statistiques, en 2007, un nombre total de 7,66 millions d'enfants de travailleurs migrants ont atteint l'âge d'entrer à l'école.

La plupart d'entre eux sont concentrés dans des régions développées, comme Beijing, Shanghai, les provinces de Zhejiang et Guangdong.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Le nombre de travailleurs migrants à Shanghai en 2007 a dépassé les 4 millions
 Les travailleurs migrants sous les feux des projecteurs
 La Fédération nationale des syndicats s'engage à défendre les droits des travailleurs migrants
 Le nombre de travailleurs migrants en Chine a atteint les 210 millions
 Le ministre des Affaires étrangères britannique donne des cours aux enfants des travailleurs migrants
 Les employeurs augmentent les salaires dans le DRP afin d'attirer les travailleurs migrants
 La moitié des travailleurs migrants chinois sont insatisfaits de leur statut social
 Le revenu des travailleurs migrants chinois augmente en 2007
 51 travailleurs migrants entrent à l'assemblée locale, dans une ville du sud-ouest de la Chine
 La Chine accorde plus de droits pour les travailleurs migrants
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.