Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sci-Edu
Mise à jour 06.05.2008 13h06
La Chine ralentit l'expansion des programmes doctoraux

Le Ministère de l'Education a décidé de freiner la rapide expansion des programmes doctoraux dans les universités, comme la Chine connaît chaque année un nombre plus important de diplômés en doctorat qu'aux Etats-Unis.

Yang Yuliang, qui dirige le bureau du comité académique du Conseil d'Etat a dit que la Chine avait produit environ 50 000 diplômés en doctorat en 2006, des chiffres similaires à ceux des Etats-Unis, d'après le journal shanghaïen Evening News.

Les dépenses nationales dans la recherche et le développement, cependant, ont représenté un neuvième des dépenses fédérales américaines dans la recherche et le développement dans la même année, d'après les statistiques.

Le nombre de personne qui ont reçu leur diplôme de docteur en 2007 n'est toujours pas disponibles. Mais en se basant sur les 50 000 docteurs dénombrés jusqu'en 2006 et sur la croissance annuelle moyenne du taux d'admission en doctorat de 26,7% entre 1999 et 2003, au moins plus de 60 000 personnes ont déjà obtenu leurs doctorats dans des universités chinoises, ce qui fait du pays le plus grand producteur mondial de docteurs.

Contrairement aux Etats-Unis où la plupart des détenteurs d'un doctorat entrent dans les institutions d'enseignement supérieure et de recherche, la Chine voit plus de la moitié de ses docteurs entrer en masse dans le gouvernement.

A cause du fait que les frais de cours et de vie courante des doctorants sont couverts pour la plupart par l'argent public, a expliqué Yang Yuliang, c'est alors un gâchis de produire autant de docteurs pour des organisations non-académiques.

Yang Yuliang a dit que le ministère était en train de garder le taux de croissance d'admission en doctorat sous les 2%, tandis qu'il réservera plus de ressources pour les formations professionnelles des diplômés, telles que les masters de business administration, de droit et d'enseignement.

La Chine connaît un nombre croissant de détenteurs de doctorat. En 1983, le pays dénombrait 19 docteurs. Une trop rapide expansion des programmes doctoraux ces dernières années ont résulté dans la production en masse de docteurs avec une qualité remise fortement en cause. Il n'est pas rare de voir un professeur conseiller plus de 24 doctorants dans les instituts de recherche ou dans les universités.

Le directeur du bureau du comité académique conseil d'Etat a ajouté qu'une autre menace pesant sur l'éducation doctorale en surchauffe est que les universités situées dans les zones riches siphonnent trop de jeunes talents de leurs villes natales sous-développées. Ils trouvent généralement des emplois dans les grandes villes après avoir obtenu leur diplôme.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Un haut officiel chinois insiste sur l'innovation dans l'enseignement idéologique des étudiants

 La ville de lancement de satellite de la Chine vise à devenir un géant mondial des éoliennes

 L'Université Nankai recrute des étudiants chinois aspirant au doctorat

 Lancement du 1er satellite chinois de relais de données Tianlian I

 Des hackers étrangers attaquent des sites web chinois

 7 milliards de yuans pour financer l'économie énergétique et la réduction de l'émission de gaz à effet de serre
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.