Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sci-Edu
Mise à jour 10.04.2008 16h54
Le premier ministre australien prononce un discours tout en chinois à l'Université de Beijing

Le 9 avril, le premier ministre australien, Kevin Rudd, a prononcé un discours tout en chinois à l'Université de Beijing.

Lors du discours, Kevin Rudd a expliqué aux étudiants comment il s'est intéressé à la langue chinoise. D'après lui, il s'est intéressé à la Chine dès 10 ans. A l'université, il apprenait la langue, l'histoire et même la calligraphie chinoise. « Mais j'écris très mal en chinois et maintenant, je ne sait même plus parler le chinois ». Il a dit modestement en agitant la main. Ses paroles ont suscité les applaudissements des étudiants pour l'encourager.

D'après lui, de nos jours, la croissance de l'économie et des autres secteurs en Chine a beaucoup suscité l'inquiétude de certains pays du monde. « Mais il faut comprendre l'inquiétude et la raison substantielle qui la produit. Je vous propose, à vous étudiants chinois, la génération sur laquelle la Chine compte pour s'intégrer dans le monde, de faire vos efforts pour renforcer l'ordre international » « Etudiants chinois, porteurs des responsabilités importantes de la Chine, c'est vous qui décideront comment le monde voit la Chine. » a dit Kevin Rudd.
Quand au boycott des JO proposé par certain gens, Kevin Rudd a dit fermement : « Je m'oppose au boycott des JO de Beijing.»

Il a dit en même temps que l'Australie reconnaissait la souveraineté de la Chine sur le Tibet.

A l'invitation du premier ministre chinois, Wen Jiabao, Kevin Rudd est arrivé à Beijing le 9 avril dans la matinée pour entamer sa visite officielle d'Etat de 4 jours. Les principaux sujets de sa visite en Chine portent sur le commerce et le changement climatique, a-t-on appris.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Kevin Rudd : La culture promet les relations entre l'Australie et la Chine

 La Chine renforcera les échanges et la coopération avec l'Australie
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.