Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sci-Edu
Mise à jour 11.01.2008 08h46
Les multinationales en Chine assainissent leur jeu, selon la SEPA

La plupart des multinationales ayant enfreint les lois environnementales de Chine ont rectifié leurs erreurs, a déclaré un porte-parole des autorités environnementales du pays mercredi.

L'Administration d'Etat pour la protection de l'environnement (SEPA) a découvert suite à une inspection à travers le pays qu'aucune des 130 multinationales ayant enfreint les régulations relatives à l'environnement dans les 4 années passées n'avaient persisté dans leurs violations, d'après le porte-parole de la SEPA Tao Detian.

Cependant, trois d'entre elles se sont rendues coupables de nouvelles infractions. Ainsi, CG-Omnova Decorative Products ( Shanghai) Co. Ltd et Jinmailang Corporation à Chengdu ont émis une trop grande quantité de polluants et Shanghai COSCO Kawasaki Heavy Industries Steel Structure Co. Ltd s'est rendue coupable de pollution sonore.

Les multinationales doivent endosser les mêmes responsabilités environnementales que les compagnies nationales, a appelé Tao, qui a aussi demandé aux compagnies de renforcer l'élaboration de mécanismes internes de gestion environnementale.

90 compagnies multinationales sont apparues sur une liste des pollueurs industriels publiée en août 2007 par l'Institut des Affaires publiques et environnementales, une ONG basée à Beijing.

Parmi elles figuraient Pepsi, 3M, Nescafé, Yamaha et Samsung ainsi que KFC et Pizza Hut.

La moitié d'entre elles se trouvent à Shanghai, centre industriel et financier du pays, les autres se répartissant dans les 18 autres provinces et municipalités chinoises.

Certaines sont devenues des pollueurs majeurs dans leurs villes d'accueil. Ainsi, la brasserie Carlsberg a été fermée par le gouvernement municipal de Tianshui dans la province du Gansu ( nord-ouest) parce qu'elle polluait sévèrement les rivières locales.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 20 multinationales implantent leurs sièges à Beijing
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.