Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sci-Edu
Mise à jour 23.11.2007 10h58
Les pays en développement doivent fixer leurs propres objectifs de réduction des émissions

La Chine a souligné jeudi que les pays en développement devaient assumer la responsabilité de réduire les émissions, au lieu d'être obligés de suivre les objectifs fixés par les pays riches.

"Fixer l'objectif de réduction des émissions est avant tout la question d'un pays", a indiqué le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Liu Jianchao, lors d'une conférence de presse régulière, ajoutant que la Chine adhérait toujours au principe du traitement du changement climatique.

"Le changement climatique est une question qui concerne la survie et le développement de l'être humain, et a aussi besoin des efforts communs de la communauté internationale", a dit Liu.

Les pays développés doivent faire face à leurs responsabilités historiques, être à la tête de la réduction des émissions et tenir leurs engagements sur le transfert technologique et l'aide financière des pays en développement, selon Liu.

Les "responsabilités communes mais différenciées" établies par la Convention cadre sur le changement climatique des Nations unies, constituent un consensus international. Tous les pays doivent considérer la convention et le Protocole de Kyoto comme cadre fondamental de la coopération internationale, a remarqué Liu.

"Les pays en développement doivent se prendre la responsabilité de réduire leurs émissions, mais les pays développés ne doivent pas les forcer à atteindre des objectifs de réduction des émissions", a souligné Liu.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Chine: l'industrie de la défense possède 23 000 standards

 Augmentation du nombre de visas étudiants pour l'étranger

 Des chercheurs cherchent des solutions au développement urbain

 Les compagnies polluantes ne seront pas autorisées à être cotées en bourse

 J.O. de Beijing : les étudiants étrangers peuvent s'inscrire pour la traduction volontaire

 Le projet « La Rosée » bénéficie aux talents des régions centrales et de l'Ouest de la Chine

 Lancement d'un projet sino-britannique visant à réduire les émissions de CO2 par le biais de nouvelles technologies
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.