Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sci-Edu
Mise à jour 22.11.2007 15h53
Les compagnies polluantes ne seront pas autorisées à être cotées en bourse

De grands pollueurs industriels ne peuvent pas augmenter des capitaux sur le marché boursier, selon l'Administration d'Etat pour la Protection environnementale (AEPE) mardi 20 novembre, tout en s'engageant à intensifier des efforts pour réduire les émissions de déchets industriels.

« Les entreprises ayant commis des cas de violation de règlements sur la protection environnementale ou celles qui n'ont pu satisfaire aux normes requises sur les émissions de matières polluantes ne seront pas autorisées à coter leurs actions en bourse, a dit Zhou Shengxian, ministre chargé de l'AEPE.

Les compagnies cotées en bourse « doivent rendre publiques leurs données environnementales », a-t-il ajouté.

En outre, à partir de 2009, toutes les entreprises qui déversent des matières polluantes doivent avoir des licences environnementales. « Sinon, elles ne seront pas autorisées à commencer ou à continuer leurs opérations », a-t-il averti.

"Nous accélérerons la restructuration industrielle pour nous assurer que l'objectif d'éliminer les techniques, équipements et produits démodés soit atteint à la fin de 2010 ", a dit M.Zhou.

Il a fait ces remarques, après que des journaux aient publié des reportages encourageants selon lesquels la Chine a fait des progrès dans la réduction des émissions polluantes.

Les pollutions de l'air et de l'eau ont diminué pour la première fois au cours des neuf premiers mois de cette année, grâce à l'intensification des efforts pour la protection environnementale.

Selon les chiffres publiés la semaine dernière par l'AEPE, aux trois premiers trimestres de cette année, les émissions de dioxyde de sulfure -- l'importante matière polluante – s'élevaient à 19,06 millions de tonnes, soit une baisse de 1,81% par rapport à la même période de l'année dernière. La demande chimique d'oxygène (COD) – un indice clé de la pollution de l'eau – était de 10,44 millions de tonnes, soit une diminution de 0,28%.

M.Zhou a dit que les niveaux maximums d'émissions de matières polluantes doivent être établis pour les différentes régions et les entreprises qui ont dépassé ces normes ne seront pas autorisées à lancer de nouveaux projets.

Il a également énuméré d'autres mesures importantes visant à combattre la pollution de l'eau, comprenant le renforcement de la protection des sources de l'eau potable et l'amélioration des évaluations des projets d'exploitation de l'eau.

M.Zhou a dit qu'il espère que la qualité de toutes les importantes sources de l'eau potable du pays atteindra les normes nationales en 2008 ; et en 2010, 70% des eaux usées doivent être traités avant d'être déversés ; et les émissions de la COD diminueront de 10% à partir de 2005.

Une enquête de l'année dernière a montré que la surface de l'eau était généralement affectée par la « pollution à degré moyen ».Un tiers des 744 échantillons de surface de l'eau était « le plus gravement pollué ».

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Chine : Nouvelles mesures pour économiser l'énergie et à réduire la pollution

 La Chine réfléchit à l'instauration de taxes sur les émissions de pollution

 Le gouvernement alloue 6 milliards de yuans dans la protection de l'environnement

 Signature entre le Groupe chinois Longyuan et la Société autrichienne KPC d'un accord de projet CDM

 Refus de prêts bancaires à douze entreprises polluantes

 La ville de Beijing remporte deux prix écologiques français

 Shenzhen : une mesure pour réduire la pollution blanche
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.