Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sci-Edu
Mise à jour 05.11.2007 16h09
Chang'e-I entre en orbite lunaire

Le premier satellite d'exploration lunaire de la Chine Chang'e-I a réussi son premier freinage au périlune et est entré en orbite lunaire lundi matin.

Chang'e-I, suivant les instructions du Centre de contrôle aérospatial de Beijing, a commencé le freinage à 11H15 positionné à environ 300 km de la lune et est entré en orbite lunaire autour de 11H37 après avoir achevé le freinage, selon le centre.

Le freinage a été effectué juste à temps pour ralentir le satellite, lui permettant d'être capturé par la gravité lunaire et de devenir un satellite circumlunaire, a expliqué Wang Yejun, ingénieur en chef du centre.

"Le premier freinage au périlune constitue un autre moment-clé dans le long trajet de Chang'e-I", a souligné Wang.

La vitesse de Chang'e-I a atteint envron 2,3 km par seconde quand il est arrivé au périlune.

Chang'e-1, nommé d'après une déesse chinoise qui, selon la légende, se serait envolée vers la lune, a été lancé à bord d'une fusée-porteuse Longue Marche 3A le 24 octobre, depuis le centre de lancement de Xichang, dans la province du Sichuan (sud-ouest).

Le scientifique en chef chargé du programme Ouyang Ziyuan a indiqué que le projet du satellite d'exploration lunaire de la Chine coûte seulement 1 à 1,4 milliard de yuans (environ 133 à 187 millions de dollars), soit un montant équivalent à celui consacré à la construction de 2 kilomètres du métro à Beijing.

Il a dit que le montant n'était pas un chiffre démesuré pour l'économie chinoise et que le programme contribuerait au développement des sciences et technologies en Chine.

"Il permet de créer de nouveaux sujets d'étude scientifiques et de former des professionnels de talent dans le domaine aérospatial ", a-t-il ajouté.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 La première sonde lunaire chinoise atteindra l'orbite lunaire lundi

 La sonde lunaire chinoise s'envole vers la lune sans nouvelle correction de trajectoire

 La sonde lunaire Chang'e-1 a terminé sa première correction orbitale

 La sonde lunaire Chang'e 1 a terminé sa première correction orbitale

 Chine: annulation d'une correction orbitale prévue pour la sonde lunaire

 Annulation d'une correction orbitale prévue pour la sonde lunaire

 La sonde lunaire chinoise a terminé son dernier transfert orbital avant de quitter la Terre

 La sonde lunaire chinoise entrera dans son quatrième transfert orbital mercredi après-midi

 Chine: le satellite d'exploration lunaire arrivera mardi après-midi à un apogée de 120 000 km

 Troisième transfert orbital du satellite d'exploration lunaire chinois
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.