Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sci-Edu
Mise à jour 14.09.2007 16h06
Des déchets d'étudiants deviennent le trésor pour un jeune "entrepreneur"

Parmi les étudiants universitaires qui sont devenus des hommes d'affaires, Sima Yijiang, un étudiant à l'Université des Finances et économie du Xinjiang est unique.

Il a lancé ses affaires, en collectant des déchets, besogne que beaucoup de personnes méprisent.

La soeur cadette de Sima souffre de la maladie de coeur congénitale. Pour traiter la maladie de la fille, son père, un enseignant rural, a emprunté 100 000 yuans (12 500 dollars), avant que Sima soit admis à l'université en 2002. Sous la grande pression de dettes, Sima a commencé sa vie universitaire, anxieux et inquiétant.

Durant les années de ses études universitaires il a essayé de vendre des raviolis, en collaboration avec d'autres, de faire un petit commerce entre semestres et de fournir des services à domicile. Mais ce sont les déchets qui marquent le point de départ de ses affaires, a rapporté le Xinjiang Economic Daily.

Sima a remarqué que beaucoup de bouteilles vides de boisson sont jetées par terre dans les corridors de dortoir de l'école comme dans les poubelles. Il avait alors l'idée de les collecter.

Au début, il a utilisé de l'argent ainsi gagné pour acheter quelques galettes spéciales du Xinjiang comme ses repas. Mais avec le nombre croissant de bouteilles vendues, il a découvert qu'il pouvait acheter encore d'autres aliments et a développé ses affaires de vente de déchets.

Il a envisagé de changer d'affaires pour acheter des manuels d'enseignement usés et des cahiers aux étudiants diplômés qui vont quitter l'école. Sima les ont achetés aux prix bas et revend des manuels d'enseignement de seconde main à d'autres étudiants pour gagner des profits.

Ce plan a été appliqué en juin 2006, quand il a collecté une tonne de vieux manuels à un prix de 0,7 yuan (0,09 dollar) par kilogramme et les a divisés en deux catégories. Des manuels classés dans la catégorie "hors d'usage" ont été vendus à une compagnie de récupération de déchets comme des chiffons de papier à un prix de 1 yuan (0,13 dollar) par kg, tandis que d'autres livres sont revendus aux étudiants de 1ère et de 2ème années à un prix de 8 yuans chaque livre. Après 20 jours de collecte de livres, il a vendu un total de 19 tonnes de chiffons de papier et 4 tonnes de manuels usés, gagnant un profit de 5 700 yuans (712,50 dollars).

En se lançant dans ses affaires, Sima était trop occupé pour étudier. Il a échoué aux examens de 8 cours.

Il a demandé alors à suspendre ses études pendant un an pour pouvoir se concentrer dans ses affaires. Pendant les vacances d'été, Sima a demandé un certificat et établi un magasin de collecte de déchets au marché de l'école. Il a mis à l'étalage des manuels usés dans son magasin et vendu 4 tonnes de livres en deux semaines au début du semestre, gagnant un profit de 15 000 yuans (1 974 dollars). Très vite, son magasin est connu par des étudiants.

Les affaires de Sima continuent à prospérer. Avec un revenu mensuel de plus de 2 000 yuans (250 dollars), il est devenu indépendant sur le plan financier et peut encore aider un ami étudiant à l'Université des Etudes internationales de Shanghai. Sima a dit qu'il veut que les autres l'appellent un "étudiant", au lieu d'"homme d'affaires".

"Je demeure un étudiant", a-t-il dit.

"Et je reviendrai dans des salles de classe en septembre de cette année", a-t-il ajouté.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Un étudiant s'est jeté par fenêtre d'un bâtiment, tuant par accident une fille

 Des diplômés universitaires font face à une situation de l'emploi difficile (2)

 Des diplômés universitaires font face à une situation de l'emploi difficile

 Une école pour les parents des nouveaux étudiants universitaires

 Un fanatique d'Internet obtient la 3ème occasion d'étudier à l'université

 Le plus jeune étudiant universitaire à Hong Kong

 Chine : rajeunissement des recteurs d'écoles supérieures

 Soupeser la valeur de la gratitude des étudiants

 40% des étudiants de la partie continentale chinoise diplômés des écoles supérieures hongkongaises préfèrent rester à Hong Kong et y travailler

 Changement furtif des étudiants chinois quant à leur choix d'emploi
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.