Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sci-Edu
Mise à jour 27.08.2007 13h52
Les cours d'anglais diminués pour alléger le fardeau des écoliers

Les écoles primaires à Shanghai diminueront le nombre de cours d'anglais au semestre d'automne et la Commission de l'éducation abolira un test d'anglais pour alléger le fardeau des élèves.

A partir de septembre, les écoliers de 1ère et 2ème classes auront seulement deux cours d'anglais par semaine, contre 3 cours antérieurement, a annoncé samedi 25 août la Commission municipale de l'éducation.

Les écoliers n'auront qu'à apprendre trois mots dans chaque unité de leur manuel d'anglais, au lieu de 5 ou 6.

Les écoliers n'auront besoin que d'écouter ou de parler l'anglais élémentaire, sans être obligés de lire et d'écrire, ont dit des officiels de la Commission.

"D'importantes révisions seront apportées au contenu de cours dans l'espoir de réduire le lourd fardeau des enfants", a dit Yin Houqing, directeur adjoint de la Commission.

Il a dit que pour ces enfants, le nombre de caractères chinois à apprendre par coeur sera diminué et les devoirs de mathématiques trop difficiles pourront être remis à plus tard.

Dès le début de leur premier semestre de l'éducation primaire, les enfants recevront deux à quatre semaines d'orientation. C'est une nouvelle politique visant à aider les enfants à mieux s'adapter au nouvel environnement, a indiqué la Commission.

La journée commencera à l'école 30 minutes plus tard à partir de ce semestre, après un essai réussi dans quatre arrondissements de la ville, à partir de février dernier.

"Toutes ces nouvelles mesures visent à libérer les enfants des devoirs exorbitants après les cours et à promouvoir leur sain développement", a ajouté M.Yin.

Des programmes d'étude surchargés pour des élèves étaient un sujet de discussion très vif parmi les parents et les officiels chargés de l'éducation au cours de ces récentes années. La Commission de l'éducation a baissé les exigences en classe et diminué les devoirs à domicile, mais cela a des effets limités, parce que certaines écoles ont lancé des textes de substitut.

Par exemple, en mars dernier, la Commission a annulé l'examen de la langue anglaise (English Proficiency Test) pour les élèves des écoles primaires et secondaires. Mais certaines écoles ont lancé leurs propres examens. La Commission de l'éducation a ordonné, le 25 août, au Centre de formation de l'anglais de supprimer son test d'anglais prévu en octobre.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Le plus jeune étudiant universitaire à Hong Kong

 Airbus réussit son premier vol de navigation RNP en Chine

 La Chine transforme plus de 24 millions d'hectares de terres cultivables en forêts

 Chine: des scientifiques conseillent l'utilisation d'engrais "verts " pour réduire la pollution

 Chine: le projet Espoir bénéficie aux élèves pauvres ruraux

 Des explorateurs chinois fonderont deux stations sismiques en Antarctique
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.