Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Sci-Edu
Mise à jour 14.08.2007 09h14
Le système du contrôle de transport Beidou a été jugé « fiable » par les experts

Le système de navigation Beidou (Grande Ourse) pour la sécurité du transport de produits chimiques dangereux développé indépendamment par la Chine a été récemment jugé « fiable » par les experts à Beijing.

Selon le responsable du développement de ce système, la Chine a équipé une dizaine de transmetteurs à chaque véhicule chargé de produits « dangereux », pour surveiller la position sur route, la vitesse du véhicule, la quantité d'essence, la pression sur pneus, la température du récipient des produits dangereux, l'état du conducteur, etc. Toutes ces informations seront réunies dans une boîte noire et transmises ensuite au satellite Beidou par l'intermédiaire duquel le centre de commandement peut contrôler le véhicule. Par exemple, quand le véhicule ne suit pas l'itinéraire fixé ou qu'un accident survient, le centre de commandement peut envoyer une alerte et demander de l'aide pour résoudre le problème.

« Le système peut aussi surveiller si le conducteur a bu de l'alcool à travers le transmetteur qui est capable d'examiner la concentration d'alcool de la cabine du conducteur. Si la concentration dépasse une certaine limite, le centre de commandement peut faire arrêter le véhicule et stopper l'arrivée d'essence pour empêcher le conducteur de rouler en état d'ivresse », explique le responsable. D'après lui, si ce système de navigation pour le transport de produits dangereux est plus avancé que celui du GPS, le temps de réaction depuis le véhicule jusqu'au centre de commandement en passant par le satellite est réduit à 0,01 secondes. De plus, le conducteur peut envoyer des messages au satellite à l'aide de la boîte noire pour expliquer la situation. Cette propriété est utile surtout quand il n'y a pas de signaux de téléphones portables ou quand le portable ne fonctionne pas.

Source: China.org.cn



Adresse email du destinataire


 La Chine et l'UE lancent un nouveau stage de formation pour les gestionnaires

 Un pas de plus de la Chine vers la lune

 40% des meilleurs étudiants chinois choisissent l'étranger pour étudier

 Une exposition sur la santé reproductive à Shanghai

 Chine: lancement d'une campagne contre le plagiat sur Internet

 La Chine est prête à envoyer son premier satellite d'exploration lunaire
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.